ENQUêTE DU PARQUET

22 septembre 2011 10:42; Act: 22.09.2011 14:17 Print

Flavio Becca suspecté d'abus de biens sociaux

LUXEMBOURG - L'homme d'affaires luxembourgeois est visé par une information judiciaire pour abus de biens sociaux. Son domicile et plusieurs de ses sociétés ont été perquisitionnés ce mardi.

storybild

Les raisons des perquisitions menées au domicile et dans plusieurs entreprises du propriétaire de l'équipe Leopard-Trek n'ont pas été communiquées. (photo: Editpress)

  • par e-mail

Un communiqué du porte-parole de l'homme d'affaires luxembourgeois, publié jeudi après-midi, est venu confirmer les informations obtenues par L'essentiel Online ce jeudi matin concernant les perquisitions effectuées mardi auprès du promoteur immobilier.

Le communiqué précise ainsi que «diverses sociétés que Monsieur Flavio Becca administre, ainsi que son domicile, ont été perquisitionnées pendant la journée du mardi 20 septembre. L’information est ouverte du chef d’abus de biens sociaux». Et parmi les sociétés perquisitionnées cette semaine par les policiers luxembourgeois, le siège de l'équipe cycliste des frères Schleck, propriété de l'entrepreneur luxembourgeois.

Peine maximale de 5 ans et de 250 000 euros d'amende

À noter que le Parquet de Luxembourg, en charge de l'enquête et contacté par L'essentiel Online, «ne communiquera pas sur cette affaire, affirme Henri Eippers, porte-parole du parquet. Monsieur Becca, comme toute personne soumise à ce type de mesure judiciaire, est présumé innocent».

Ces perquisitions, effectuées par des policiers en civil, ont été réalisées à la demande du parquet, sur ordonnance d'un juge d'instruction. Autrement dit, le magistrat a été informé, soit par un ou plusieurs particuliers, soit par une ou plusieurs entreprises de faits délictueux ou d'irrégularités financières. Le code pénal luxembourgeois prévoit, en cas de condamnation pour abus de biens sociaux, une peine comprise entre un et cinq ans d'emprisonnement et/ou une amende comprise entre 5 000 et 250 000 euros.

(Jmh/L'essentiel Online)