SALLES OBSCURES

14 mai 2012 15:17; Act: 14.05.2012 16:14 Print

Le cinéma 3D séduit moins

Les cinémas européens n’ont vu leurs recettes augmenter que de 0,7% en 2011. La faute à un succès moindre des films en trois dimensions.

storybild

En 2009, Avatar avait séduit les spectateurs et rempli les salles de cinéma. (AFP)

  • par e-mail

Malgré une très légère baisse de fréquentation en 2011 (-0,1%), le chiffre d’affaires des cinémas de l’Union européenne a atteint un nouveau record à 6,4 milliards d’euros en 2011 soit une progression de 0,7%, selon l’Observatoire européen de l’audiovisuel.

Des chiffres toutefois bien loin des années précédentes (+5% en 2010 et 12% en 2009). Le chiffre d’affaires des deux dernières années était notamment boosté par un certain succès des films en 3D dont le prix moyen est plus élevé que celui des films classiques. «Bien que le nombre de sorties 3D ainsi que de salles 3D ait fortement augmenté en 2011 (47 contre 28 en 2010), le format semble être arrivé à maturité sur certains marchés», note l'Observatoire européen de l'audiovisuel. Leur part a d’ailleurs diminué dans les recettes brutes des salles de 24 à 20%.

Le cinéma européen qui avait quelque peu perdu du terrain sur les blockbusters américains proposés en 3D, reprend du poil de la bête: sa part de marché remonte à 28,5% (contre 25,2% en 2010).

(MC/L'essentiel Online)