Coronavirus en Italie

21 février 2020 20:31; Act: 21.02.2020 20:32 Print

Une dizaine de villes ferment leurs lieux publics

Les bars et écoles de plusieurs villes italiennes ne sont plus accessibles en raison des soupçons de contamination liés aux coronavirus.

storybild

(photo: AFP/Tiziana Fabi)

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins neuf villes de Lombardie et une de Vénétie, dans le nord de l'Italie, ont fermé vendredi bars, écoles et autres lieux publics pour une semaine en raison de soupçons de contamination au nouveau coronavirus sur 16 personnes, selon des sources officielles.

Cette décision a été prise par le ministère de la Santé en accord avec les deux régions concernées, car un premier foyer autochtone italien a été identifié à Codogno, près de Lodi. Au total, dans cette zone de Lombardie, plus de 50 000 personnes ont été priées de rester chez elles dans les villes concernées. Avant la mesure ministérielle, le maire de Codogno (environ 15 000 habitants), Francesco Passerini, avait ordonné la fermeture immédiate des écoles, bureaux municipaux, magasins d'alimentation, bars, discothèques, salles de sport, etc..

Plus de 50 000 personnes priées de rester chez

Le maire avait expliqué sa décision car la découverte de six premiers cas de contagion avait créé «une situation d'alarme sur le territoire de la commune». Mais en début de soirée, le ministre Roberto Speranza a annoncé que le nombre de cas avait augmenté à 14 personnes testées positivement au coronavirus en Lombardie, toutes autour de Codogno. Toutes n'ont pas encore fait le test de confirmation.

En Vénétie, selon le président de la région Luca Zaia, deux personnes ont été testées positivement au coronavirus et l'une est en soins intensifs. Mais le ministère a indiqué que ces cas n'étaient pas confirmés. Le premier cas de Codogno, un Italien de 38 ans, cadre chez Unilever, est hospitalisé en soins intensifs. Son épouse enceinte de 8 mois, un ami avec lequel il faisait du sport et trois personnes qui fréquentaient un petit bar local, font partie des cas avérés.

Soins intensifs

Les autorités sanitaires de la Lombardie n'ont pas identifié avec certitude la personne à l'origine de l'épidémie, mais selon l'agence Ansa, cela «pourrait» être un Italien rentré de Chine récemment qui aurait dîné à plusieurs reprises avec l'homme hospitalisé.

Les 60 employés du siège local d'Unilever à Casalpusterlengo ont été soumis à des tests de dépistage du virus. L'Italie compte à ce jours six cas avérés de malades du nouveau coronavirus, sans compter les trois de Codogno qui doivent encore passer un second test. Les trois premiers, soignés dans l'hôpital italien de référence pour les maladies infectieuses, le Spallanzani de Rome, vont de mieux en mieux.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Quidam le 22.02.2020 04:41 Report dénoncer ce commentaire

    Mon conseil: Pas de carnaval pour les italiens cette année, car c'est la fête idéale pour la transmission incognito du coronavirus et un cauchemar pour les autorités sanitaires en cas de début d'épidémie.

  • seewide le 21.02.2020 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et allez... couvre feu en tests!!! De quoi préparer le contrôle total de la populasse...

  • Josée le 22.02.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est absolument pas rassurant tout cela, de plus que deux luxembourgeois ont été rapatriés hier. Je crains pour le personnel soignant. On espère qu'ils guérissent vite.

Les derniers commentaires

  • Josée le 22.02.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est absolument pas rassurant tout cela, de plus que deux luxembourgeois ont été rapatriés hier. Je crains pour le personnel soignant. On espère qu'ils guérissent vite.

  • Bowl le 22.02.2020 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui ! Évidemment. Encore un complot simplement pour contrôler le peuple. Il y a des virus qui se propagent bien plus vite que le coronavirus. Celui de la bêtise en fait visiblement partie !

  • julie le 22.02.2020 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’en dit!!!

  • Doc Doc le 22.02.2020 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les gens partent aux sports d'hiver... dans 2 semaines le boom du virus en Europe du Nord

  • patience le 22.02.2020 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ seewide vous dites n importe quoi