Fraude fiscale

13 mars 2014 10:21; Act: 13.03.2014 11:32 Print

Un autre compte caché pour la femme de Cahuzac

Après avoir déjà découvert un compte secret en Suisse, la justice française s'intéresse à 2,5 millions d'euros, dissimulés dans un établissement de l'île de Man.

storybild

Le compte de Patricia Cahuzac a été découvert sur l'île de Man. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Patricia Cahuzac, l'épouse en instance de divorce de l'ancien ministre français du Budget, Jérôme Cahuzac (PS), a avoué l'existence d'un compte bancaire sur l'île de Man, révèle le journal Sud Ouest, jeudi. Ce compte a été découvert lors «d'investigations sur la fraude fiscale commise par l'ancien ministre du Budget PS, Jérôme Cahuzac», explique Sud Ouest.

«La piste de l'argent a conduit à l'île de Man, où un compte crédité au total de l'équivalent de 2,5 millions d'euros aurait été ouvert entre 1997 et 2004, selon les déclarations de Patricia Cahuzac aux juges» écrit le quotidien. «Les sommes auraient été placées en majeure partie dans l'immobilier au Royaume-Uni. Une commission rogatoire internationale, rédigée par les juges Van Ruymbeke et Le Loire, est en cours d'exécution à Londres pour vérifier ses déclarations», toujours de même source. «D'où provenait l'argent de Patricia Cahuzac? S'agit-il encore de recettes commerciales non déclarées de la clinique? Ce dispositif britannique était-il connu de Jérôme Cahuzac?», s'interroge Sud Ouest. Le journal a contacté l'avocat de Patricia Cahuzac, Me Sébastien Schapira, qui a dit «se refuser à tout commentaire au stade de l'instruction». Tout comme celui de Jérôme Cahuzac, Me Jean Veil.

Patricia Cahuzac, médecin dermatologue, a été mise en examen fin août 2013 pour «fraude fiscale» et «blanchiment de fraude fiscale» dans l'enquête sur le compte caché de son mari. Jérôme Cahuzac a quitté le gouvernement le 19 mars, dans la foulée de l'ouverture par le parquet de Paris d'une information judiciaire relative à son compte en Suisse. L'ex-ministre a été mis en examen pour «blanchiment de fraude fiscale» par les juges Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire après avoir reconnu qu'il avait détenu un compte à l'étranger. Ses aveux ont provoqué un scandale politique.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • BIBI le 13.03.2014 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Des millions des millions des millions voila ou passe l argent de la planete dans les comptes de ses pouritures ils ont tellement de millions a ne plus savoir koi faire avec , il faut les cacher pour ne pas payer au fisc.MDR

  • Francois le 13.03.2014 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    avant de crier au scandale contre Amazon, la france devrait épurer l 'honnêteté fiscalé de ses propres resortissants jusqu au sommet de leur piramide sociale

  • emile le 13.03.2014 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    tous pourris, ...........tous

Les derniers commentaires

  • BIBI le 13.03.2014 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Des millions des millions des millions voila ou passe l argent de la planete dans les comptes de ses pouritures ils ont tellement de millions a ne plus savoir koi faire avec , il faut les cacher pour ne pas payer au fisc.MDR

  • emile le 13.03.2014 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    tous pourris, ...........tous

    • Geilé le 13.03.2014 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      Un pour tous tous pour un avec eux c'est tous pour eux.hihihihihihihihihi;-)

    • Geilé le 13.03.2014 18:34 Report dénoncer ce commentaire

      Un pour tous et tous pour eux haha.

  • sabril le 13.03.2014 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    A quand la prison pour ces gens la...Je comprend pas, pour moi tous ce qui est personnage politiques, force de l'ordre etc...doivent etre des modeles. Si il y a des magoulles, prison.

  • Francois le 13.03.2014 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    avant de crier au scandale contre Amazon, la france devrait épurer l 'honnêteté fiscalé de ses propres resortissants jusqu au sommet de leur piramide sociale

    • Jeu121212 le 13.03.2014 12:21 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait. Pyramide avec un y en passant. Ceci dit, l'argent et pouvoir = politique n'est ce pas?