Anonymous

06 avril 2012 07:50; Act: 06.04.2012 11:32 Print

Des centaines de sites chinois ont été piratés

Le groupe de hackers Anonymous China a revendiqué au cours des derniers jours des attaques contre plus de 300 sites Internet chinois, dont des sites gouvernementaux.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Selon des messages postés mardi, mercredi et jeudi sur son compte Twitter, Anonymous China a bloqué des centaines de sites, sur lesquels apparaît le message suivant, en anglais et en chinois: «Au peuple chinois: votre gouvernement contrôle Internet dans votre pays et s'efforce de filtrer ce qu'il considère comme une menace pour lui».

Tout en appelant les internautes chinois à utiliser des réseaux privés virtuels (VPN) pour contourner la censure, les hackers anonymes adressent aussi un message au gouvernement chinois: «Toutes ces années, le gouvernement communiste de la Chine a soumis son peuple à des lois injustes», selon les pirates informatiques qui mettent en garde Pékin: «Cher gouvernement chinois, tu n'es pas infaillible. Aujourd'hui des sites Internet sont piratés, demain ce sera ton vil régime qui tombera».

Restrictions imposées par le gouvernement

La liste des sites attaqués est publiée sur le site pastebin.com. Un certain nombre de sites commerciaux étaient toutefois accessibles et paraissaient fonctionner normalement dans la nuit de jeudi à vendredi. Le gouvernement chinois a annoncé fin mars un renforcement du contrôle de l'Internet dans le pays, l'arrestation de plus de mille suspects ainsi que l'effacement de plus de 200 000 messages considérés comme «nuisibles» depuis la mi-février.

Les opérateurs de plus de 3 000 sites Internet ont reçu des avertissements, tandis que des restrictions ont été imposées pendant trois jours à l'utilisation des microblogs, dont la Chine compte plus de 300 millions de comptes ouverts.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • gaetan le 06.04.2012 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une bonne initiative de la part d'Anonymous ! Peut être qu'enfin la chine va arreter de manipuler les médias et ainsi arreter de contrôler la vie privée du peuple chinois ... Le gouvernement a tellement peur qu'il a arreté plus de 1000 personnes ... Affaire à suivre ...

Les derniers commentaires

  • gaetan le 06.04.2012 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une bonne initiative de la part d'Anonymous ! Peut être qu'enfin la chine va arreter de manipuler les médias et ainsi arreter de contrôler la vie privée du peuple chinois ... Le gouvernement a tellement peur qu'il a arreté plus de 1000 personnes ... Affaire à suivre ...