Yémen

09 août 2018 12:45; Act: 09.08.2018 12:57 Print

Une attaque contre un bus scolaire fait un carnage

Un bus transportant des enfants dans le nord du Yémen a été la cible d'un raid aérien. L'attaque a fait au moins 39 morts.

storybild

La plupart des victimes seraient des enfants, selon la TV des rebelles qui contrôlent la zone.

Sur ce sujet

Au moins 39 personnes ont été tuées jeudi dans une attaque contre un bus transportant des enfants dans le nord du Yémen, a annoncé la représentation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans ce pays en guerre. D'autres ont été blessées. «Après une attaque ce matin contre un bus transportant des enfants sur un marché de Dahyan dans le nord de Saada, un hôpital soutenu par le CICR a reçu des dizaines de morts et de blessés», a indiqué l'organisation sur Twitter, sans préciser la nature de l'attaque.

«Selon le droit humanitaire international, les civils doivent être protégés durant les conflits», a ajouté le CICR sans indiquer précisément le nombre de morts et celui de blessés. La télévision Al-Massirah des rebelles Houthis, qui contrôlent la zone où a eu lieu l'attaque, a affirmé que 39 personnes avaient été tuées et 51 blessées, «des enfants pour la plupart». Selon elle, il s'agissait d'un raid aérien de la coalition sous commandement saoudien intervenant au Yémen en soutien aux forces du gouvernement internationalement reconnu.

Le porte-parole de cette coalition n'a pas encore réagi à cette accusation.

Attaques à Hodeida

Jeudi dernier, au moins 55 civils ont été tués et 170 blessés dans des attaques à Hodeida (ouest), selon le CICR. La ville stratégique de Hodeida est contrôlée par les Houthis qui ont également attribué à la coalition la responsabilité de ces attaques. Mais celle-ci a démenti et accusé à son tour les rebelles d'avoir mené ces attaques.

La coalition a été accusée à plusieurs reprises de bavures ayant coûté la vie à des centaines de civils. Elle a admis sa responsabilité dans certains raids ayant tué des civils mais accuse les Houthis de se mêler aux civils ou de les utiliser comme boucliers humains. La guerre au Yémen a fait plus de 10 000 morts depuis l'intervention de la coalition en mars 2015 et provoqué «la pire crise humanitaire» au monde, selon l'ONU.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lénine Staline Poutine le 09.08.2018 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut enfin les défendre, comme en Syrie!

  • Exuperancia Rapú le 09.08.2018 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    La Russie soutien le pauvre Yémen!

  • Novitchok le 09.08.2018 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Bien plus effroyable que les attaques au Novitchok.

Les derniers commentaires

  • Matt le 09.08.2018 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps, nous ici nous plaignons d'avoir chaud en été... Si enfin la géopolitique s'intéressait aux peuples, la vie serait tellement belle...

    • Exuperancia Rapú le 09.08.2018 18:32 Report dénoncer ce commentaire

      Le changement climatique est un complot anti-russe.

  • Johnny le 09.08.2018 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien vrai

  • Nono le 09.08.2018 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est cela qu'on appéle un dommage collatéral !! je souhaite juste aux décisionnaires un cancer fulgurant, coalition de quoi? criminels de guerres

  • Novitchok le 09.08.2018 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Bien plus effroyable que les attaques au Novitchok.

  • Exuperancia Rapú le 09.08.2018 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    La Russie soutien le pauvre Yémen!

    • Filax le 09.08.2018 13:35 Report dénoncer ce commentaire

      Mais seulement en paroles et en aide humanitaire. Elle n'intervient pas militairement!

    • Exurepetita Rapu le 09.08.2018 13:59 Report dénoncer ce commentaire

      Oui c'est bien ça!