Élargissement

20 janvier 2012 07:20; Act: 20.01.2012 10:18 Print

Six voies pour sécuriser l'aire de Berchem

LUXEMBOURG - L'État luxembourgeois a enfin décidé de remédier aux problèmes routiers liés à l'aire de Berchem.

storybild

15 à 16 millions d'euros de budget pour élargir l'autoroute autour de l'aire de Berchem. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

L'autoroute A3 est une autoroute surchargée, il y a constamment des bouchons et souvent des accidents. Le problème est clair: entre l'aire de Berchem et la Croix de Gasperich, l'autoroute passe subitement de quatre à deux voies. Le ministère du Développement durable et des Infrastructures a commencé à faire les démarches pour trouver une solution au problème. «Nous voulons faire des travaux pour que le segment entre l'aire de Berchem et la Croix de Gasperich passe de quatre à six voies», expose le ministre Claude Wieseler.

Et quand démarreraient les travaux? «Nous sommes en train de développer le projet. Le budget nécessaire s'élèverait entre 15 et 16 millions d'euros», projette Roland Fox, ingénieur-chef de division à l'administration des Ponts et Chaussées. «Nous comptons sur l'autorisation de travaux cette année pour commencer la première phase des travaux en 2013».

Il s'agira pour celle-ci de rajouter une voie depuis l'aire de Berchem en direction de la capitale. La voie dans l'autre sens serait rajoutée dans une deuxième phase. «Nous avons prévu un an à un an et demi pour cette première phase sur un total de trois phases», dit Roland Fox. Pas plus de détails pour l'instant car le projet vient juste d'être lancé.

Chloé Murat

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Pat le 23.01.2012 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les camions bloquent souvent l’entrée, voir la sortie de la station. Rajouter une voie ne règlera pas ce problème. De plus avant de rajouter une voie, il sera plus judicieux de revoir l’entrée de la station sur l’autoroute, elle coïncide avec le rétrécissement de la voie. Et pour répondre à Orange Noir, si l’autoroute devient payante, les frontaliers vont passer par les routes et saturer le réseau

  • Orange Noir le 20.01.2012 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Ils devraient instaurer une vignette comme en Suisse! Ou alors faire un tronçon payant comme en France...ce serrait meme probablement plus rentable que la vignette!

  • rudi le 20.01.2012 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    6 voies sur quelques km, et ensuite ? on attend pour se remettre sur 2 ou 3 ? ce bouchon n en finira jamais chaque année il y a plus de voitures et de camions; ralentir la vitesse depuis la frontiere permettrait l 'entrée en ville de façon fluide, et si on pouvait bloquer les poids lourds de 7 à 9 h.....

Les derniers commentaires

  • Pat le 23.01.2012 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les camions bloquent souvent l’entrée, voir la sortie de la station. Rajouter une voie ne règlera pas ce problème. De plus avant de rajouter une voie, il sera plus judicieux de revoir l’entrée de la station sur l’autoroute, elle coïncide avec le rétrécissement de la voie. Et pour répondre à Orange Noir, si l’autoroute devient payante, les frontaliers vont passer par les routes et saturer le réseau

    • Orange Noire le 23.01.2012 14:04 Report dénoncer ce commentaire

      de prendre les autres routes, mais quand ils en auront marre de perdre encore plus de temps qu'a l'heure actuelle dans les bouchons, ils finiront bien par reprendre l'autoroute! Et puis il n'y a pas que les frontaliers, il y a tous les autres qui ne sont qu'en transit!

  • Gerard B le 21.01.2012 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Le bouchon que l'on voit sur la photo est du au ralentissement au niveau du poste de douane de Zouffzen. La vitesse est limité à 10 km/h. La plupart du temps il n'y a pas de contrôle douanier. Pour ceux qui préconisent la vignette, cela engendrerait plus de trafic sur le réseau secondaire.

  • rudi le 20.01.2012 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    6 voies sur quelques km, et ensuite ? on attend pour se remettre sur 2 ou 3 ? ce bouchon n en finira jamais chaque année il y a plus de voitures et de camions; ralentir la vitesse depuis la frontiere permettrait l 'entrée en ville de façon fluide, et si on pouvait bloquer les poids lourds de 7 à 9 h.....

  • GC le 20.01.2012 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    La photo montre un bouchon en direction France: ni l'aire de Berchem est responsable ni rien va changer avec les 3 vois en face; comme le dit David: et l'aire de Capellen en direction Belgique? un jour sur deux il y a des panneaux de "danger" qui créent des embouteillages même si on arrive encore à circuler... Comme dit Orange Noir, une vignette comme en Suisse et Autriche, pour les étrangers!

    • CLaude le 20.01.2012 14:05 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas vraiment la faute de M. Wiseler si l'Essentiel met une photo du sens inverse en ligne GC... Et bien évidemment que 3 voies vont pouvoir mieux absorber les bouchons. Si vous habitez à plusieurs sur 50 m2 et vous n'avez plus assez de place, il suffit de déménager dans un appartement de 75m2 pour que tout le monde ait plus d'espace, c logique...

  • david le 20.01.2012 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et l'aire de Capellen ? ya les memes problemes, embouteillages! les pauvres frontaliers belge eux reste sur 2 voies!!!