Fraude bancaire

21 juin 2012 07:18; Act: 21.06.2012 11:14 Print

«Je ne comprends pas comment Kerviel a fait»

LUXEMBOURG - Pour comprendre le métier de trader, «L'essentiel» s'est invité dans une salle des marchés.

storybild

Les traders suivent l'évolution des cours et de l'actualité. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Alors que le procès en appel du trader français Jérôme Kerviel va durer tout le mois de juin, le métier souffre d'une réputation salie. Pour connaître la réalité du quotidien des traders, L'essentiel est allé à la rencontre de deux traders de la place financière. «Je n'ai toujours pas compris comment Kerviel a pu arriver tout seul à cacher autant d'opérations. Ici, ce serait impossible même avec quinze ans d'expérience. La séparation hiérarchique des pouvoirs de contrôle est de plus en plus importante», confie Tom*.

Le travail dans une salle des marchés est très encadré. Dans cette salle, il y a deux fois plus de contrôleurs que de traders pour surveiller leurs activités. «C'est frustrant de constater la vision qu'ont certains de notre métier. Nous ne jouons pas avec de l'argent, nous vendons des produits financiers. Et pas à n'importe qui. Nous avons un code de déontologie qui nous interdit, notamment, d'en vendre à des gens qui ne les comprennent pas», assure Pierrick*.

Comment garde-t-on le sens des réalités? «En voyant ce qui se passe dans le monde sur les écrans, j'ai tendance à garder les pieds sur terre», avance Tom. Et dans les moments d'euphorie économique? «C'est facile de se laisser emporter par ses émotions, mais on apprend à se contrôler avec l'expérience et les protocoles ne permettent pas de se laisser griser».

Patrick Théry

* Les prénoms sont modifiés

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • naavi le 21.06.2012 16:52 Report dénoncer ce commentaire

    trader et code de déontologie, sans rire ?

  • Target le 21.06.2012 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais bien comprendre également comment Kerviel a pu frauder alors qu'il y a des contrôles des positions détenues par les banques généralement à tous les niveaux d'autant plus lorsqu'il s'agit d'une grande banque où tout est informatisé et contrôlé à plusieurs niveaux. Si Kerviel a fraudé c'est qu'il y avait un grand problème d'organisation au sein de la banque, ça voudrait même dire que les comptes bancaires des gens pourraient être bidouillés sans que personne ne s'en rende compte et à ce moment il n'y a pas que Kerviel qui devrait être sur le banc des accusés...

  • Pragma le 21.06.2012 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    Arretons de nous cacher derrière le petit doigt ... Le comité des risques est doté de combien de personnes ? avec quels moyens ? La SG qui était la banque qui disposait du meilleur système de controle des risques s'est ramassée ... Pour que cela change, il faut que le directeur des risques soit un salarié protégé dans la banque et qu'il soit aussi responsable pénalement en cas de malversations. Ainsi, il aura la liberté d'imposer des contrôles sans se faire virer, tout en assumant ses responsabilités s'il ne fait rien.

Les derniers commentaires

  • Target le 21.06.2012 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais bien comprendre également comment Kerviel a pu frauder alors qu'il y a des contrôles des positions détenues par les banques généralement à tous les niveaux d'autant plus lorsqu'il s'agit d'une grande banque où tout est informatisé et contrôlé à plusieurs niveaux. Si Kerviel a fraudé c'est qu'il y avait un grand problème d'organisation au sein de la banque, ça voudrait même dire que les comptes bancaires des gens pourraient être bidouillés sans que personne ne s'en rende compte et à ce moment il n'y a pas que Kerviel qui devrait être sur le banc des accusés...

  • naavi le 21.06.2012 16:52 Report dénoncer ce commentaire

    trader et code de déontologie, sans rire ?

  • mireille porte le 21.06.2012 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    se sont les algorithmes qui font les marchés l'humain lui ne fait que regarder et parfois la machine s'emballe

  • franci le 21.06.2012 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    Dans toute activité commerciales ou privé il y a toujours la complicité du BOSS.Je explique.Le vol en sois se produit avec une complicité antérieure car on ne connais jamais les endroits justes ou poser les pieds.Si Kerviel a pu agir avec autant de liberté veut dire que tout le monde était au courant et Tom a beau de dire comment est-ce possible; il sais parfaitement comment ils agissent les Trader's. Je me souvient d'avoir vu des employées d'une banque du pays travailler même pendant les heures de midi pour contrôler le marché de l'or s'il fallait vendre ou acheter. Alors taisez-vous Tom.

  • anonymous le 21.06.2012 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    le trading est une activité saine si encadrée et non seulement saine mais nécessaire pour les échanges et couvrir les risques à moindre coût. Ce qui n'est pas normal est de vouloir taxer les transactions de hedging avec un sousjacent correpondant sur le même pied qu'une vente à découvert ou une option sans sousjacent en portefeuille.