Scandale au Brésil

09 décembre 2014 21:42; Act: 09.12.2014 21:56 Print

Le curé pédophile aurait sévi depuis plus de 50 ans

Un ancien prêtre brésilien âgé de 74 ans a été arrêté mardi pour pédophilie présumée.

storybild

Excommunié en 2009 de l'Église catholique, Joao Marcos Porto Maciel est entré dans l'Église anglicane dont il a aussi été expulsé en 2011. (photo: DR/rbs tv)

Une faute?

Joao Marcos Porto Maciel, excommunié en 2009, avait fondé ensuite sa propre congrégation. «On vient de le conduire à la prison de Caçapava où il restera 30 jours, renouvelables 30 jours, pendant lesquels la police continuera à enquêter», a déclaré l'inspecteur Igor Bachmann du commissariat de Caçapava do sul, à 230km de Porto Alegre, capitale de l'État de Rio grande do sul.

«Ses abus sexuels ont commencé il y a plus de 50 ans. De nombreux crimes sont prescrits mais les victimes ont témoigné et Maciel a été arrêté pour un abus commis en 2012. L'affaire avait été classée mais le dossier a été rouvert après la publication du livre de Marcelo Ribeiro», a expliqué l'inspecteur.

Mgr Marcos a nié les abus

L'entrepreneur Marcelo Ribeiro, 48 ans, a publié récemment le livre «Sans peur de parler: récit d'une victime de pédophilie». Il y raconte avoir été abusé par Maciel lorsqu'il faisait partie de la chorale dirigée par le religieux à Nova Hamburgo, une autre ville du sud. Plusieurs autres victimes, dont un violoncelliste Alexandre Diel, 42 ans, ont dénoncé le religieux pour pédophilie.

«Ce n'est pas un religieux mais un criminel. Il s'habillait en prêtre pour pratiquer des crimes depuis plus de 50 ans», a souligné le commissaire de Caçapava, Fabricio Santis, cité par la presse, et qui a arrêté Maciel dans le cadre de l'opération «Le silence des innocents». Dans un entretien à la chaîne brésilienne RBS TV, Mgr Marcos a nié les abus: «Il (Ribeiro) ne sait pas quoi dire pour impressionner les gens qui l'écoutent. Je sais qu'il a écrit un livre mais ça ne m'intéresse pas de le lire».

(L'essentiel/AFP)