Succes story

24 décembre 2013 10:00; Act: 24.12.2013 12:09 Print

Le Luxembourg mise sur les films d'animation

LUXEMBOURG - Les longs-métrage d'animation réalisés et produits au Grand-Duché enchaînent les récompenses. L'un d'entre eux pourrait même être nommé aux oscars.

Sur ce sujet
Une faute?

«"Le Congrès" (voir la vidéo ci-dessus) a reçu le prix du meilleur film d'animation le 7 décembre à Berlin et "Ernest et Célestine" a été récompensé par l’Association des critiques de films de Los Angeles devant "Le vent se lève" de Miyazaki», affirme Stephan Roelants, à la tête du Studio 352 et de Melusine Production, installé depuis 17 ans à Contern.

«Nous sommes proches de la nomination aux Oscars pour "Ernest et Célestine"», ajoute Paul Thiltges, producteur et cofondateur de Filmland au Grand-Duché. Les films d'animation réalisés au Luxembourg enchaînent les récompenses et attirent de plus en plus d'auteurs étrangers. «En ce moment nous travaillons avec l'Italien Enzo D'Alò qui a réalisé le dernier "Pinocchio". Nous sommes aussi sur des projets de série télé, notamment avec Canal+», ajoute Stephan Roelants. «Le Congrès» regroupe à lui seul des intervenants de cinq pays: États-Unis, Pologne, Israël, France et le Luxembourg.

«De très bons financements»

«Cela a commencé à se développer à la fin des années 80 avec la création des premiers studios de création. Alors qu'il n'avait pas de culture de la BD ou du film d'animation, le pays a réussi à s'imposer», explique Marc Frising, professeur au BTS «Dessin d'animation» du Lycée technique des arts et métiers, à Luxembourg-Ville. «Aujourd'hui, le Luxembourg est bien réputé dans le domaine. Nous sommes surtout connus pour faire du travail de qualité», ajoute Paul Thilges.

Le studio 352 est par exemple l'un des rares en Europe à mélanger des techniques modernes et traditionnelles. Dans «Le Congrès», où les personnages évoluent dans un univers futuriste, tous les dessins ont été faits à la main, mais certains décors ont été travaillés sur logiciel. Pour «Ernest et Célestine», ce sont de vraies aquarelles, retouchées sur Photoshop.

«Les productions luxembourgeoises ont une bonne image de marque, car elles font preuve de créativité, mais aussi parce qu'il est possible d'avoir de très bons financements», ajoute le producteur. En 2012, près de 4 millions d'euros ont été alloués aux films d'animation, soit environ 23% de l'aide totale à l'audiovisuel (voir l'encadré). «Il doit y avoir actuellement autour de 200 emplois. C'est vraiment pas mal pour un petit pays», conclut Paul Thilges.

Ernest et Célestine réalisé par le Studio 352

Bande annonce de Pinocchio de Enzo D'Alò réalisé à «La fabrique d'images», autre studio luxembourgeois

(Nastassia Solovjovas/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).