Controverse

19 février 2014 11:25; Act: 19.02.2014 15:12 Print

La conférence d'Alain Soral est déprogrammée

LUXEMBOURG - L'Hotel Parc Belle-Vue a officiellement annulé mercredi matin la conférence de l'auteur négationniste, qui s'était invité au Luxembourg.

Voir le diaporama en grand »

Mercredi matin, après la déprogrammation, le site annonçait toujours la venue de Soral au Luxembourg pour parler du «Nouvel ordre mondial».

Sur ce sujet
Une faute?

L’auteur négationniste et antisioniste français, Alain Soral, ne viendra finalement pas au Luxembourg. Prévue jeudi soir, sa conférence sur «l’inversion des valeurs et le nouvel ordre mondial» qui avait été annoncée sur son site contestataire Égalité & Réconciliation, a été déprogrammée.

«Cette conférence a été annulée dès que nous avons appris de quoi il s’agissait. Les organisateurs avaient bien caché le nom de l’orateur et l'objet de la réservation», a indiqué à L'essentiel une source interne de l’Hotel Parc Belle-Vue qui devait recevoir l’événement. L’entrée, payante, était destinée à financer l’association politique et le site Internet Égalité & Réconciliation, créé en 2007 par Soral, et qui se réclame de «la gauche du travail et de la droite des valeurs», plus précisément d’antisystème et d’antisionisme.

«Pas chez nous»

«Nous avons demandé vendredi soir qui était le conférencier. Et lundi matin, après des recherches sur le nom d'Alain Soral, nous avons découvert de qui il s'agissait», a indiqué Jerry Maes, le directeur, à L'essentiel. Sur le site Internet de l’événement, de nombreux commentateurs attendaient avec impatience cette conférence, notamment des fans français et belges de l’auteur censuré par les médias dans les pays voisins. «Nous avons annulé mercredi matin, nous attendons que l'organisateur fasse de même. La conférence se déroulera peut-être au Luxembourg mais pas chez nous. On ne défend nullement ce qu'Alain Soral dit».

Proche de l’humoriste controversé Dieudonné, dont il avait apporté son soutien en 2009 sur la liste antisioniste, il a notamment choqué l’opinion publique en faisant une quenelle, geste popularisé par Dieudonné et accusé d’être un «salut nazi inversé», devant le mémorial de la Shoah, à Berlin. Son association a également été proche du parti d'extrême droite français durant quelques années.

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)