Secteur bancaire

07 juillet 2011 12:20; Act: 07.07.2011 14:28 Print

Stress tests réussis pour Dexia et KBC

Les banques franco-belges Dexia et KBC réagissaient en ordre dispersé, jeudi matin en Bourse, les deux établissements ayant pourtant réussi les tests de résistance européens, selon la presse belge.

storybild

Dexia emploie plus de 3 500 personnes au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

À 10h46, Dexia lâchait 0,14% à 2,07 euros à la Bourse de Paris, tandis que le CAC 40 progressait de 0,40%. BNP Paribas perdait lui 0,99% à 51,98 euros tandis que la Société générale grignotait 0,16% à 40,33 euros. De son côté, à la Bourse de Bruxelles, KBC gagnait 0,40% à 26,47 euros, dans un marché en hausse de 0,34%. Les valeurs bancaires ont été largement chahutées depuis quelques jours, victimes des coups de semonce des agences de notation envers la Grèce et le Portugal, alors que l'Europe cherche une parade à la crise de la dette en zone euro.

Le quotidien belge L'Echo rapporte jeudi matin que «de source européenne, on apprend que Dexia et KBC, les deux banques soumises à l'exercice en Belgique, ont réussi l'examen». La date de publication des résultats des tests de résistance menés sur 91 grandes banques européennes, qui a été retardée, n'est pas encore connue avec exactitude mais ils sont attendus mi-juillet. Ils ont été lancés en mars par l'Autorité bancaire européenne (EBA), basée à Londres, sur des banques représentant 65% des actifs bancaires de l'UE.

Dans une note publiée mercredi, l'agence de notation Moody's avait estimé que la publication des tests de résistance devrait avoir des conséquences limitées pour la note de ces établissements et induire une série d'effets positifs pour eux. Les précédents tests avaient été critiqués pour leur manque de crédibilité, deux banques irlandaises s'étant trouvées au bord de la faillite juste après les avoir réussis, et le superviseur a promis que le nouvel examen serait nettement plus sévère.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Alain le 10.10.2011 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo aux spécialistes. 3 mois après c'est le démantèlement. Enfin le principal c'est que mr Pierre Mariani ait son parachute...

  • Mistersmith le 10.10.2011 21:38 Report dénoncer ce commentaire

    jeudi 6 octobre 2011 soit troic mois après ce brillant article, l'action du groupe franco-belge Dexia a été suspendue, jeudi peu avant 16h00. L'action était tombée à 0.85 euros...

Les derniers commentaires

  • Mistersmith le 10.10.2011 21:38 Report dénoncer ce commentaire

    jeudi 6 octobre 2011 soit troic mois après ce brillant article, l'action du groupe franco-belge Dexia a été suspendue, jeudi peu avant 16h00. L'action était tombée à 0.85 euros...

  • Alain le 10.10.2011 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo aux spécialistes. 3 mois après c'est le démantèlement. Enfin le principal c'est que mr Pierre Mariani ait son parachute...