Moulins de Kleinbettingen

20 janvier 2011 19:26; Act: 20.01.2011 19:35 Print

De la farine made in Luxembourg

KLEINBETTINGEN - Le plus grand minotier luxembourgeois, les Moulins de Kleinbettingen veut séduire la clientèle des particuliers.

storybild

Les Moulins de Kleinbettingen, dont Jean Muller est le directeur adjoint, sont n° 1 luxembourgeois de la farine et de la semoule.

Une faute?

Farin'Up, c'est la nouvelle botte secrète des Moulins de Kleinbettingen. L'entreprise familiale, fondée en 1894 et propriété des Muller depuis 1921, est spécialisée dans la fabrication de farine et de semoule. Sa production annuelle, de l'ordre de 60 000 tonnes, est à 95% destinée à l'industrie et aux artisans boulangers. Le solde est commercialisé dans la grande distribution sous les marques Favorita et Kleinbettener Millen. Or, la société de 45 salariés souhaite justement accroître cette activité de détail.

C'est tout le sens de Farin'Up, présentée jeudi mais disponible dans les supermarchés luxembourgeois, belges et français depuis l'été dernier. «Au quatrième trimestre 2010, nous avons vendu 150 000 paquets de cette farine fluide, sans grumeaux. C'est un bon démarrage et nous espérons accroître la production. Mais cela dépendra de l'intérêt de la clientèle». La farine est élaborée à partir de blés luxembourgeois et d'importation «en fonction des prix du marché et de l'offre».

Mais le produit fini et son emballage conçu par Pack Solutions à Leudelange sont fabriqués au Grand-Duché. Dans une volonté de diversification, les Moulins de Kleinbettingen travaillent sur plusieurs projets: semoule pour couscous et farine bio.

Joseph Tripodi

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Gontrand le 27.01.2011 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    Vu l'augmentation des cours des matières premières et surtout du blé, l'emballage doit couter plus cher que la farine dedans. Pas très écologique tout ca par rapport aux bons vieux sachets en papier bien recyclables. Donc bof pour le consommateur et bof pour l'environnement.

  • Dominique le 22.01.2011 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    Jusqu'à aujourd'hui je croyais que Favorita était de la farine portuguaise ... question de consonnance ! Ravie d'apprendre qu'elle est du Luxembourg. On attend donc la farine bio.

  • une ménagère le 06.02.2013 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve le concept super original. Je suis pour l'innovation et le design des produits. Le farin'up est pratique et se conserve beaucoup mieux dans un emballage doy pack. Bonne idée!

Les derniers commentaires

  • Trelolos le 15.09.2015 05:30 Report dénoncer ce commentaire

    Pardon ! Depuis 1965 pour être exact !

  • Trelolos le 15.09.2015 05:16 Report dénoncer ce commentaire

    Surtout que la Farin'Up - la vraie - est fabriquée en Grèce par les moulins de St George depuis au moins 20 ans !

  • inconnu le 18.12.2013 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve cet emballage exagérée en considération de l'aspect écologique.

  • une ménagère le 06.02.2013 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve le concept super original. Je suis pour l'innovation et le design des produits. Le farin'up est pratique et se conserve beaucoup mieux dans un emballage doy pack. Bonne idée!

  • Gontrand le 01.02.2011 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    En effet Menagere et la Francine normale est 99 cts le kilo... Y a pas photo.