Enquête en France

17 décembre 2013 10:41; Act: 17.12.2013 10:58 Print

L'ex-​​ministre de l'Intérieur placé en garde à vue

Claude Guéant a été retenu mardi par la police dans le cadre d'une enquête sur des primes en liquide perçues entre 2002 et 2004 alors qu'il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy.

storybild

Michel Gaudin (à g.), directeur de cabinet de l'ex-président Sarkozy, et Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur, sont entendus dans le cadre de l'enquête sur les primes versées en liquide. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien directeur général de la police nationale, Michel Gaudin, actuellement directeur de cabinet de l'ex-président Sarkozy, était également en garde à vue, selon les mêmes sources, confirmant une information de la radio Europe 1. Les deux hommes avaient été convoqués vers 8h locales dans les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, dans la banlieue parisienne, ont précisé des sources proches de l'enquête. La garde à vue peut durer 24 heures et être prolongée une fois pour 24 heures supplémentaires.

Le parquet de Paris avait ouvert mi-juin une enquête préliminaire à la suite de la publication d'un rapport d'inspection selon lequel quelque 10 000 euros mensuels, puisés dans les «frais d'enquête et de surveillance» des policiers, avaient été «remis» à cette époque à M. Guéant. Après avoir été directeur de cabinet du ministre Sarkozy, Claude Guéant fut ensuite lui-même nommé ministre de l'Intérieur en 2011. L'entourage de Claude Guéant avait alors assuré que ces sommes ne lui étaient pas destinées, mais utilisées pour un système de "gratifications", notamment pour les policiers en charge de la protection du ministre Sarkozy.

(L'essentiel Online/AFP)