En Syrie

21 septembre 2019 21:35; Act: 21.09.2019 21:54 Print

Damas annonce avoir abattu un drone armé

Un drone armé a été abattu samedi dans l'espace aérien syrien au dessus de la province méridionale de Qouneitra a indiqué l'agence de presse officielle Sana.

storybild

Un drone armé a été abattu samedi dans l'espace aérien syrien. (photo: AFP/Stringer)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les équipes spécialisées ont démonté un drone chargé de bombes à sous-munitions qui a été abattu au-dessus du mont Hermon, dans le nord de la province de Qouneitra», a indiqué Sana.

Le mont Hermon est un massif aux confins du Liban et de la Syrie qui se prolonge au sud dans la partie occupée et annexée par Israël du plateau syrien du Golan. Jeudi, un autre drone avait été abattu par la défense anti-aérienne syrienne dans le village d'Aqraba, au sud de Damas, avait annoncé l'agence officielle, sans préciser non plus l'origine du drone. Sana s'était contentée de préciser que la défense anti-aérienne avait riposté «ces dernières années à des agressions américaines et israéliennes (...) dans plusieurs régions en Syrie».

«Ce qui est certain c'est que ce n'est pas un drone (de l'armée israélienne)»

Le porte-parole en arabe de l'armée israélienne, Avichay Adraee, a indiqué sur Twitter que le drone abattu samedi ne venait pas de son pays mais était probablement iranien. «Ce qui est certain c'est que ce n'est pas un drone (de l'armée israélienne)», a-t-il écrit. «Aujourd'hui, nous avons la preuve que Qassem Soleimani fait ce qu'il veut en Syrie, et bien sûr il ne le dit pas au régime de Bachar al-Assad», a-t-il ajouté, en référence au général qui dirige la force Al-Qods, une unité d'élite des Gardiens de la Révolution iraniens.

L'Iran et le mouvement libanais Hezbollah, ennemis jurés d'Israël, sont engagés militairement en Syrie au côté du régime de Bachar al-Assad. Samedi, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui a confirmé la chute du drone, n'était pas en mesure de préciser si celui-ci avait été abattu par «le Hezbollah libanais, présent dans cette région, ou les forces du régime» syrien.

(L'essentiel/afp)