Atterrissage sur Mars

06 août 2012 07:42; Act: 06.08.2012 10:26 Print

«Un exploit technologique sans précédent»

Après un voyage de plus de huit mois dans l'espace, le rover, chargé de trouver des traces de vie passée sur Mars, s'est posé sans encombre sur la planète rouge.


Streaming by Ustream

name
name
Mise à jour automatique
Direct assuré par:
Laurent Güdel
08:55
0
Un des responsables de la mission a distribué des barres chocolatées Mars à ses équipes. On a pas perdu le sens de l'humour du côté de Pasadena.
08:42
0
Le point par l'Agence France Presse: «Curiosity ouvre une nouvelle ère d'exploration de Mars»

Le robot Curiosity s'est posé lundi avec succès sur Mars, un exploit et un soulagement pour la Nasa, qui n'avait jamais envoyé un robot aussi perfectionné sur une autre planète, ouvrant ainsi une nouvelle ère d'exploration de la planète rouge.

Le robot s'est posé peu après 07h31 lundi. «Le contact (avec le sol) est confirmé», a annoncé un membre de le mission de contrôle, au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena (Californie), à l'est de Los Angeles. Les membres de la mission de contrôle ont explosé de joie à l'annonce de l'atterrissage du robot, au terme d'une descente de sept minutes extrêmement délicate, qui semble s'être déroulée exactement selon le plan prévu.

Le président américain Barack Obama a immédiatement salué l'atterrissage de Curiosity comme «un exploit technologique sans précédent». Peu avant O7h30 (22h30 dimanche soir en Californie), la mission de contrôle avait annoncé avoir reçu un premier signal du robot, juste avant son entrée dans l'atmosphère de la planète rouge, avant de confirmer qu'il avait déployé correctement son parachute -- deux signes extrêmement encourageants.

Juste après l'atterrissage, entre les rires et les applaudissements, un des responsables de la mission a distribué des barres chocolatées Mars à ses équipes, dont les membres s'embrassaient et se félicitaient les uns les autres. Le soulagement a été suivi d'une seconde explosion de joie lorsque le robot a envoyé une première photo, d'une étonnante clarté, de son ombre portée sur le sol martien, juste après son atterrissage.

Charles Bolden, l'administrateur de la Nasa a estimé que c'était «un grand jour pour la nation (américaine), un grand jour pour tous nos partenaires qui ont (du matériel) sur Curiosity et un grand jour pour le peuple américain». Le conseiller scientifique du président Obama, Jon Holdren, interrogé sur par le canal de TV interne de la Nasa, a affirmé pour sa part que l'arrivée de Curiosity sur Mars - une mission d'un coût de 2,5 milliards de dollars - constituait «un énorme pas en avant dans l'exploration des planètes».

«Personne n'avait fait quelque chose comme cela. Nous sommes de fait le seul pays à avoir fait atterrir (des robots) sur une autre planète», a-t-il ajouté. «Mais ce robot est beaucoup plus gros (que les précédents), a beaucoup plus de capacités et était beaucoup plus compliqué à faire amener» sur Mars. «C'est une performance incroyable», a-t-il dit.

Curiosity - si tout continue à se passer comme prévu - vient en effet allonger la liste des missions martiennes américaines réussies, après Viking 1 et 2 (1976), Pathfinder (1997) Mars Exploration Rovers (2004) ou Phoenix (2008). La tâche qui attend maintenant ce robot de 900 kg, de la taille d'une voiture et à la vague allure de cyclope -- avec le large objectif de l'une de ses 17 caméras monté sur un mât à deux mètres du sol -- est colossale.

Alimenté par un générateur nucléaire, il tentera de découvrir si l'environnement martien a pu être propice au développement de la vie microbienne.Pour cela, Curiosity possède de nombreux outils - certains de conception et de fabrication françaises -, notamment un mât avec des caméras à haute définition et un laser pour étudier des cibles jusqu'à sept mètres. D'autres instruments scruteront l'environnement pour y chercher des molécules de méthane, un gaz souvent lié à la présence de la vie, déjà détecté sur Mars à certaines saisons par un orbiteur américain. Le robot pourra aussi faire des prélèvements en perçant le sol, et les analyser.
08:13
0


L'explosion de joie au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena en Californie.
08:17
0
Voici la première image de «Curiosity» en basse résolution.



Les images en haute définition et en couleur arriveront dans quelques jours.
08:08
0
l s'agit d'un «exploit technologique sans précédent» selon le président américain Barack Obama.
08:07
0
«Curiosity» se serait posé 250 mètres du meilleur endroit possible dans le cratère de Gale. Tout ça après un voyage de 500 millions de kilomètres. Une précision ahurissante.
07:52
0
Dan Limondi: «Curiosity va déterminer si Mars est, ou a été, habitable»

Une question posée à Dan Limondi par 20minutes.fr

Il faudra patienter 48 heures pour les premiers clichés couleur et en haute-résolution. Quel type de paysage verra-t-on?

Le cratère de Gale est le plus beau site d'atterrissage sur lequel un robot s'est jamais posé. Le lieu retenu était cinq fois plus petit que lors des précédentes mission. Il s'agit d'une ellipse de la taille de Manhattan. Lors de sa descente, Curiosity a pu admirer un magnifique dôme de 5 km de haut, passer juste à coté du bord du cratère et se poser sur une portion plane.
07:40
0
Maintenant tout le monde espère que le rover est vraiment en très bon état. Les scientifiques vont devoir s'activer et tester toutes les fonctions de «Curiosity». Le gros du travail peut donc commencer.
07:37
0
Larmes et cris de joie résonnent au JPL de la NASA. Dix ans de doute et de travail ressortent chez les collaborateurs scientifiques.
07:32
0
C'est bon! Tout s'est bien passé! «Curiosity» est sur place!
07:31
0
Apparemment la descente se passe tout à fait correctement.
07:31
0
Le radar de «Curiosity» fonctionne, le fonctionnement du moteur est bon.
07:25
0
C'est la folie dans le centre de la NASA la tension est palpable. La parachute est ouvert selon l'heure terrestre!
07:22
0
Les scientifiques reçoivent le signaux de «Curiosity» qui entre dans l'atmosphère. Apparemment, ça chauffe très fort.
07:22
0
Les martiens sont donc les seuls à savoir si la mission est un succès!
07:17
0
L'instant est crucial. En ce moment, la «grue» vient de déposer «Curiosity» sur Mars. Nous saurons dans environ 15 minutes si la mission est un succès.
07:16
0
Théoriquement, «Curiosity » vient d'entrer dans l'atmosphère martienne! Le suspense est à son comble!
07:15
0
Il s'agit de la 41e mission vers Mars. Il n'y a que 14 opérations qui ont été un succès. Voilà pourquoi cette mission est spécialement risquée.
07:04
0
Il faut savoir que l'opération est très risquée. Malgré une dizaine d'année de développement et la mobilisation de milliers de scientifiques, il n'est pas du tout certain que Curiosity arrive sur Mars, après ses 8 mois et demi de voyage, en un seul morceau.
07:02
0
Voici une liste de diverses vidéo montrant les différentes caractéristiques techniques de Curiosity.

07:00
0
Quelques vidéos pour comprendre les enjeux de la mission de «Curiosity»


Explorez Mars avec le rover Curiosity par CNES


A la recherche de la vie perdue par CNES


MSL : percer les secrets de la planète rouge par CNES
  • par e-mail

  • cracko le 06.08.2012 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Humain

    Typique de notre si belle espèce... On va se faire chier à aller si loin alors qu'on sait même pas ce qu'il se passe chez nous... dans les océans par exemple. c'est pareil en politique que dans la vie de tout les jours...