Jean-Claude Juncker

16 décembre 2011 12:00; Act: 19.12.2011 08:50 Print

Plus qu'un seul index par an à partir de 2012

LUXEMBOURG - Après le retrait des syndicats de la tripartite ce jeudi, le Premier ministre luxembourgeois a présenté, seul, des mesures lors d'une conférence de presse vendredi midi.

storybild

Juncker a annoncé des mesures compensatoires pour les petits et moyens revenus. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Suite au retrait des syndicats de la tripartite, le Premier ministre, Jean-Claude Juncker n'a pas pour autant enterré les négociations. Lors de sa conférence de presse de ce vendredi, il a insisté sur le fait que «le dialogue social n'était pas mort» avant de rajouter: «La tripartite n'est pas morte, elle a juste la grippe».

Il a par ailleurs officialisé toute une batterie de nouvelles mesures. Il a ainsi confirmé qu'au moins jusqu'en 2014, la tranche indiciaire compensant l'inflation ne sera versée, au maximum, qu'une fois par an et en octobre. De plus, l'alcool, le tabac vont être retirés du calcul de l'index, dès mars 2012.

Pour compenser, l'État va mettre en place des aides pour les ménages les plus modestes.

  • Une prime de rentrée de 500 euros sera versée dès 2013 aux familles qui ont des revenus de moins de 32 000 euros par an.
  • Une autre prime pouvant aller jusque 300 euros par enfant de plus de 12 ans (sous forme de bons pour les livres scolaires) verra également le jour dès 2012.

  • D'autres mesures ont été rendues officielles:

  • Le salaire minimum augmentera début 2013.
  • Le traitement des salariés qui, avant l'instauration du statut unique bénéficiaient du statut ouvrier, va augmenter de 1% net dès mars 2012.

  • D'autres mesures annoncées ce midi par Juncker, devront attendre avant d'être actées.

  • Le gouvernement souhaite mieux rembourser les soins dentaires pour les foyers modestes mais doit d'abord négocier avec la CNS.
  • Le gouvernement veut échelonner le prix de l'eau selon les revenus mais doit d'abord s'entretenir avec le Syvicol.
  • Le gouvernement veut aussi retirer les carburants de l'index mais doit se mettre d'accord avec les partenaires sociaux sur un seuil.
  • (L'essentiel Online)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    Les commentaires les plus populaires

    • souriri le 16.12.2011 17:06 Report dénoncer ce commentaire

      supprimer l'index des gros salaires. Mais la vision de M. Juncker c'est de laisser fleurir allègrement le capitalisme!Merci pour les classes moyennes que vous faites semblant d'ignorer!Merci au nom des patrons qui pourront toujours continuer à voyager avec Luxair à la Côte D'Azur:deux mondes différents où certains regardent de haut ceux qui ne portent pas du L&V dans une file du supermarché...

    • kiki le 16.12.2011 22:24 Report dénoncer ce commentaire

      ceux qui parle de salaire me font rire, si sur votre fiche de salaire c'est ecrit 2.500 euro brut pensez vous que vous couter a votre patron que 2.500 euro???? et bien non en realiter vous lui couter 3.000 euro (bcp ne savent meme pas que les cotisation doivent etre payer 2x)

    • Français le 19.12.2011 13:52 Report dénoncer ce commentaire

      Non même cotisations n'est pas égal à même droits. Je suis Français et frontalier et de mon point de vue Wurth à raison. (cf : La proportion d'emploi faiblement voir non qualifié ne doit pas être perçu comme un aubaine. C'est un plus que l'index est à risque aujourd'hui. Il faut le modérer.

    Les derniers commentaires

    • philou le 26.01.2012 16:45 Report dénoncer ce commentaire

      100 fois raison Fair-play....

    • françois le français le 10.01.2012 14:47 Report dénoncer ce commentaire

      luxembourgeois ne vous laissez pas démenteler comme la france,la Belgique.Tout le travail est parti en Asie,les banques les entreprises industrielles,ne vous laissez pas manipuler par qui que ce soit,nous Français en vous aiment,défendez-vous.Le niveau de vie à baissé,pour vous aussi.

    • Fair-play le 20.12.2011 10:31 Report dénoncer ce commentaire

      En ne respectant pas la loi sur les tranches indiciaires, Juncker laisse 250 mio d'euro aux patrons sans fixer de salaire plafond. Saluons l'acteur Juncker à la télé, plein d'émotions qu'il n'a pas besoin d'indice sur son salaire, contrairement aux gens dans le besoin. Sauf que dans les FAITS, à la prochaine tranche, il recevra 10x le montant qu'il vient de voler à un ouvrier.

    • fronta le 19.12.2011 19:45 Report dénoncer ce commentaire

      arrêter de vous en prendre au frontaliers je suis moi même frontalière et je ne crache pas sur le Lux loin de la j'aurais aime y vivre mais célibataire et un salaire de 1800 euros par mois je n'ai pas les moyens d'acheter dans votre pays mais par contre je dépense dans vos boutiques.

      • Crazy Dog le 20.12.2011 09:28 Report dénoncer ce commentaire

        Vous avez raison fronta et en plus l'index n'a absolument rien à voir avec frontaliers et résidents! Mais certains frontaliers aussi devraient mesurer un peu leurs propos. Bonne journée à tous.

      • Luxembourgeois le 20.12.2011 10:12 Report dénoncer ce commentaire

        Je suis d'accord avec vous quand vous dites qu'avec 1800€ vous ne pouvez pas acheter au Luxembourg mais mettez vous à la place d'un lux qui lui avec 1800€ vit au Luxembourg si pour vous c'est difficile imaginé celui qui vit au Luxembourg il doit avoir beaucoup de mal à finir ses fins de mois. N'auait-il pas mérité qu'on le soutienne un peu financièrement par rapport aux frontaliers ? ?????

      • FRONTA le 20.12.2011 13:20 Report dénoncer ce commentaire

        Je me mets à leur place c'est pour cela que ça me dérange pas que les résidents ai plus d'aides que les frontaliers mais l'index doit être pour tout le monde.

      • résidente le 20.12.2011 16:03 Report dénoncer ce commentaire

        Pour une fois je suis daccord avec une frontalière. L'index est pour tout le monde, mais vu la différence du cout de la vie entre un résident et un non-résident, il est normal, pour moi, que ces derniers aient moins d'aide.0

    • Français le 19.12.2011 13:52 Report dénoncer ce commentaire

      Non même cotisations n'est pas égal à même droits. Je suis Français et frontalier et de mon point de vue Wurth à raison. (cf : La proportion d'emploi faiblement voir non qualifié ne doit pas être perçu comme un aubaine. C'est un plus que l'index est à risque aujourd'hui. Il faut le modérer.