Jean-Claude Juncker

16 décembre 2011 12:00; Act: 19.12.2011 08:50 Print

Plus qu'un seul index par an à partir de 2012

LUXEMBOURG - Après le retrait des syndicats de la tripartite ce jeudi, le Premier ministre luxembourgeois a présenté, seul, des mesures lors d'une conférence de presse vendredi midi.

storybild

Juncker a annoncé des mesures compensatoires pour les petits et moyens revenus. (photo: Editpress)

  • par e-mail

Suite au retrait des syndicats de la tripartite, le Premier ministre, Jean-Claude Juncker n'a pas pour autant enterré les négociations. Lors de sa conférence de presse de ce vendredi, il a insisté sur le fait que «le dialogue social n'était pas mort» avant de rajouter: «La tripartite n'est pas morte, elle a juste la grippe».

Il a par ailleurs officialisé toute une batterie de nouvelles mesures. Il a ainsi confirmé qu'au moins jusqu'en 2014, la tranche indiciaire compensant l'inflation ne sera versée, au maximum, qu'une fois par an et en octobre. De plus, l'alcool, le tabac vont être retirés du calcul de l'index, dès mars 2012.

Pour compenser, l'État va mettre en place des aides pour les ménages les plus modestes.

  • Une prime de rentrée de 500 euros sera versée dès 2013 aux familles qui ont des revenus de moins de 32 000 euros par an.
  • Une autre prime pouvant aller jusque 300 euros par enfant de plus de 12 ans (sous forme de bons pour les livres scolaires) verra également le jour dès 2012.

  • D'autres mesures ont été rendues officielles:

  • Le salaire minimum augmentera début 2013.
  • Le traitement des salariés qui, avant l'instauration du statut unique bénéficiaient du statut ouvrier, va augmenter de 1% net dès mars 2012.

  • D'autres mesures annoncées ce midi par Juncker, devront attendre avant d'être actées.

  • Le gouvernement souhaite mieux rembourser les soins dentaires pour les foyers modestes mais doit d'abord négocier avec la CNS.
  • Le gouvernement veut échelonner le prix de l'eau selon les revenus mais doit d'abord s'entretenir avec le Syvicol.
  • Le gouvernement veut aussi retirer les carburants de l'index mais doit se mettre d'accord avec les partenaires sociaux sur un seuil.
  • (L'essentiel Online)

    • philou le 26.01.2012 16:45 Report dénoncer ce commentaire

      voleur

      100 fois raison Fair-play....

    • françois le français le 10.01.2012 14:47 Report dénoncer ce commentaire

      la vie politique

      luxembourgeois ne vous laissez pas démenteler comme la france,la Belgique.Tout le travail est parti en Asie,les banques les entreprises industrielles,ne vous laissez pas manipuler par qui que ce soit,nous Français en vous aiment,défendez-vous.Le niveau de vie à baissé,pour vous aussi.

    • Fair-play le 20.12.2011 10:31 Report dénoncer ce commentaire

      Juncker, St.Nicolas des patrons

      En ne respectant pas la loi sur les tranches indiciaires, Juncker laisse 250 mio d'euro aux patrons sans fixer de salaire plafond. Saluons l'acteur Juncker à la télé, plein d'émotions qu'il n'a pas besoin d'indice sur son salaire, contrairement aux gens dans le besoin. Sauf que dans les FAITS, à la prochaine tranche, il recevra 10x le montant qu'il vient de voler à un ouvrier.