États-Unis

14 septembre 2017 08:14; Act: 14.09.2017 14:49 Print

Trump soutient les Dreamers sous condition

Le président américain veut lier baisse de l'immigration et protection des jeunes sans-papiers.

storybild

Des manifestations pour défendre les «Dreamers» avaient réuni des milliers de personnes à Los Angeles, dimanche 10 septembre. (photo: AFP/ David McNew)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le président Donald Trump propose d'associer à un projet de loi républicain visant à réduire l'immigration légale aux États-Unis une mesure destinée à protéger les «Dreamers». Un élu qui a assisté mercredi à une réunion à la Maison-Blanche l'a signalé.

Selon le représentant démocrate Henry Cuellar, Donald Trump a exprimé pendant cette réunion son soutien aux «Dreamers», migrants arrivés illégalement sur le territoire américain quand ils étaient mineurs, après avoir pourtant mis fin la semaine dernière au programme de protection dont ils bénéficiaient depuis la présidence de Barack Obama, tout en donnant six mois au Congrès pour leur élaborer un nouveau statut.

À cette fin, le président américain a suggéré aux démocrates présents à la réunion de discuter avec Tom Cotton et David Perdue, les sénateurs républicains à l'origine d'une proposition de loi destinée à réduire l'immigration légale - projet auquel les démocrates sont fermement opposés.

«Assez proche» d'un accord

«Il (Trump) a dit: "Je suis sûr que vous pouvez trouver une solution à une partie de vos désaccords". Il m'a regardé et a dit: "Vous devriez discuter avec Tom Cotton"», a raconté Henry Cuellar.

De son côté, Donald Trump a affirmé jeudi qu'un accord politique sur la régularisation des Dreamers est «assez proche». «Je pense que nous en sommes assez proches mais il nous faut une sécurité massive à la frontière», a affirmé le président. Cette question déchire le parti républicain dont une partie veut l'expulsion pure et simple de ces quelque 800 000 «Dreamers».




(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 14.09.2017 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et nous ??..

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 14.09.2017 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et nous ??..

    • bibendum le 14.09.2017 10:45 Report dénoncer ce commentaire

      C'est cool pour les gens qui tentent de s'expatrier depuis des années... Donc il n'y a qu'a aller s'installer ?