Voitures en libre-service

21 septembre 2011 13:32; Act: 22.09.2011 13:59 Print

Les Lorrains vont se lancer dans l'autopartage

METZ - Alors que la ville de Luxembourg n'en est qu'au stade de projet, un système de voitures en libre-service sera lancé mi-octobre à Metz et à Nancy. Une initiative qui pourrait s'étendre.

Une faute?

Louer une voiture comme on loue un vélo. Voici l'idée qui verra le jour dans quelques semaines dans plusieurs villes lorraines, dont Metz et Nancy. Objectif: permettre aux utilisateurs d'utiliser un véhicule uniquement en fonction de leurs besoins. «Toutes les études attestent d’une manière désormais différente d’envisager la voiture et son emploi, mentionne Thomas Peignard, président de Lorraine Autopartage, en charge de chapeauter ce système, cité par L'est Républicain. Cela répond à un besoin d’autant plus profond que, sur fond de crise économique, les comportements ont évolué».

Baptisé «Autopi», ce système permettra ainsi de louer une voiture pour un montant compris entre 1,50 et 2 euros de l'heure. Somme à laquelle il faut ajouter les frais d'essence. Soit environ 30 centimes du kilomètre. 17 stations sont ainsi prévues en Lorraine, dont 11 rien qu'à Metz. Mais comme les «Vel'oh» de Luxembourg-Ville, ce système d'autopartage est prévu principalement dans un cadre urbain ou péri-urbain. En effet, la durée maximale de location ne pourra dépasser la journée. De quoi privilégier les petits trajets urbains ou péri-urbains.

Un système différent à Thionville

Une idée que Le Luxembourg souhaite également mettre en oeuvre avec un projet identique, dont les premiers éléments ont été présentés en août dernier. Cependant, les choses semblent moins avancées. «Nos services n'en sont actuellement qu'au stade de l'élaboration du cahier des charges, affirme Astrid Auguston, porte-parole de la Ville. Il est trop tôt pour en parler en détail». Le projet pourrait être dévoilé au début de 2012. À noter que la ville de Thionville, de son côté, envisage, en parallèle à un système identique, la mise en place prochaine d'un autre type de modalité de transport: une plateforme de covoiturage.

«Contrairement à l'autopartage, nous voulons que les utilisateurs de notre système partage réellement un véhicule en se consultant pour aller ensemble d'un point A à un point B, indique Patrick Jacquemot, directeur de la communication de la ville de Thionville, contacté mercredi par L'essentiel Online. Cela pourra se faire gratuitement via un site Internet et/ou une application pour smartphones qui mettront les utilisateurs en relation, où qu'ils soient en Lorraine ou au Luxembourg par exemple.» Le projet devrait être dévoilé au cours de l'automne.

(Jmh/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jo le 21.09.2011 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    ... ça ne sert à rien d'utiliser la voiture en auto-partage, ce n'est pas le but!! Le trafic augmenterait sur les autoroutes, alors que l'objectif est de le diminuer. Pour les frontaliers, le but est de leur faire utiliser les transports en commun, surtout le train, et d'augmenter l'offre!! Les commentaires de l'essentiel sont vraiment bizarres des fois, voire hors-sujet :)

  • Chris le 21.09.2011 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    Développer le covoiturage et les solutions de transport en commun (train ou bus) me paraît plus opportun qu'offrir des voitures anonymes. Le conducteur d'une voiture louée risque d'adopter un comportement encore moins civique que lorsqu'il utilise sa voiture (qui le reconnaîtra?).

Les derniers commentaires

  • Chris le 21.09.2011 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    Développer le covoiturage et les solutions de transport en commun (train ou bus) me paraît plus opportun qu'offrir des voitures anonymes. Le conducteur d'une voiture louée risque d'adopter un comportement encore moins civique que lorsqu'il utilise sa voiture (qui le reconnaîtra?).

    • Thom le 05.12.2011 10:02 Report dénoncer ce commentaire

      Mais l'un va de pair avec l'autre. En utilisant régulièrement les transports en communs, on peut encore avoir le droit d'utiliser ponctuellement une voiture sans en posséder une. J'ai pas compris la remarque concernant le moins civique...

  • Jo le 21.09.2011 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    ... ça ne sert à rien d'utiliser la voiture en auto-partage, ce n'est pas le but!! Le trafic augmenterait sur les autoroutes, alors que l'objectif est de le diminuer. Pour les frontaliers, le but est de leur faire utiliser les transports en commun, surtout le train, et d'augmenter l'offre!! Les commentaires de l'essentiel sont vraiment bizarres des fois, voire hors-sujet :)

    • m01 le 21.09.2011 17:16 Report dénoncer ce commentaire

      c'est gentil de faire prendre aux frontaliers 2h aller 2h retour de transports en commun alors que pour les résidents ça serait beaucoup moins (ceci n'est pas un troll pour commencer un débat frontaliers vs résidents (je suis résidente moi meme))