Justice en Belgique

12 juillet 2018 11:22; Act: 12.07.2018 13:02 Print

Ils cultivaient 1 200 plants de cannabis à Athus

ATHUS - Neuf personnes étaient attendues devant la justice belge, mercredi, pour un important trafic de cannabis organisé à Athus, jusqu'en octobre 2017.

Sur ce sujet

L'affaire avait fait grand bruit dans la Grande Région en octobre 2017. Un résident français d'origine kosovare possédant plusieurs établissements au Luxembourg, en France et en Allemagne, avait été interpellé pour trafic de stupéfiants à Athus en Belgique, très près de la frontière avec le Grand-Duché.

La presse régionale belge a révélé, ce jeudi, que le principal prévenu, attendu mercredi au tribunal correctionnel d'Arlon, ne s'est jamais présenté à l'audience, car il ne possédait pas de titre de séjour valable en Belgique. Après avoir versé une caution de 10 000 euros, cet individu a pu sortir de prison et demeurait en liberté conditionnelle jusqu'au procès dont le verdict est attendu à la rentrée de septembre.

Des peines allant de 6 à 8 ans de prisons ont été requises pour les deux principaux suspects dans cette affaire qui concernerait au total neuf personnes impliquées à des degrés divers. Selon les médias belges, 1 200 plants de cannabis ont été découverts à l'automne 2017 et le chiffres d'affaires de cette récolte aurait pu s'élever à 370 000 euros.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Helmutheimat le 12.07.2018 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ce personnage possédait plusieurs établissements au Luxembourg, en France et en Allemagne. Selon les médias belges, 1 200 plants de cannabis ont été découverts à l'automne 2017 et le chiffres d'affaires de cette récolte aurait pu s'élever à 370 000 euros. Sachant qu'il cultivait depuis longtemps, on lui colle une caution de 10000 euros. Quelle rigolade. La frape a de beaux jours devant elle.

  • jenesaispas le 12.07.2018 20:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nourris et logés sans boss derrière leur dos, sans risque de burn-out, sans se tapper les bouchons aller-retour et avec possibilité de travailler de la maison... et sans payer d’impôts sur leur bénéfice... sincèrement avec ce revenu je change de boulot et en 4 ans je paie ma maison... et puis vacances 6 mois par ans mieux que les enseignants... allez bonne soirée demain dernier jour de la semaine mon boss m’attend au bureau... nous on est pas comme ça la prison on n’aime pas trop de relax...

  • Legalize Cannabis!!! le 13.07.2018 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    ... les producteurs d'alcool devraient aller en prison, parce que l'alcool rend malade, handicapé et tue!!! ...

Les derniers commentaires

  • Legalize it le 13.07.2018 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un fric monstre à dépenser par la collectivité pour traiter ce genre de délinquance. Du temps perdu pour la police, pour la justice, pour l'administration pénitenciaire alors que ça n'aura aucun effet sur la consommation de cannabis pour lequel les sources d'approvisionnement sont multiples.

  • l'alcool tue! Legalize Cannabis! le 13.07.2018 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    et combien de plantes sont plantées pour cultiver l'alcool qui tue chaque jour les cellules vivantes dans les cerveaux et les corps des alcooliques! ...

  • Legalize Cannabis!!! le 13.07.2018 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    ... les producteurs d'alcool devraient aller en prison, parce que l'alcool rend malade, handicapé et tue!!! ...

  • ladeux le 13.07.2018 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    légaliser le cannabis c'est tout simplement détruire toutes ces vermines de trafiquants. l'état s'en mettra plein les poches car taxé. qu'est ce qu'ils attendent?

  • mimi le 13.07.2018 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça coûte moins cher que d importer et de passer par des intermédiaires... MDR De nos jours on s’en fout de pouvoir se regarder dans la glace le matin, seul l argent compte. @jene sais pas : c est tellement vrai ce que vous dites mais Qui a raison ?!l lui ou nous ?