Mise en faillite

19 octobre 2010 15:12; Act: 19.10.2010 16:47 Print

Clap de fin difficile chez Luxe.TV

LUXEMBOURG - Après cinq ans d'existence au Luxembourg, la chaîne dédiée au luxe basée au Grand-Duché, a mis définitivement la clé sous la porte.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Bien que les téléspectateurs aient toujours la possibilité de visionner les programmes de la chaîne, plus aucun salarié ne travaille au sein des locaux de Luxe.TV. Et pour cause, la société a été mise en faillite le 15 octobre auprès du tribunal de commerce de Luxembourg. Deux mois seulement après la négociation d'un plan social qui concernait 24 salariés, la société DVL.TV, propriétaire minoritaire de Luxe.TV, met un point final à l'aventure. Résultat: les 13 emplois sauvés lors du plan social passent également à la trappe.

«Ce qui est arrivé était craint depuis le début des négociations du plan social, en juillet dernier, indique Léon Jenal, syndicaliste de l'OGBL en charge du dossier. Cette société a de gros problèmes de liquidités, depuis ses débuts. L'actionnaire principal, le banquier russe Pugachev, est criblé de dettes et les actionnaires minoritaires, au rang desquels la famille Stock et Charles Ruppert ne peuvent assumer seuls la charge de cette chaîne.»

«Au vu de l’état des finances, rien n’est gagné»

Au final, ce seront donc les salariés qui vont payer les pots cassés de cet imbroglio financier. «Cette situation correspond au pire que l'on puisse imaginer pour le personnel», s'indigne Léon Jenal. Seule solution maintenant pour les 37 personnes mises sur le carreau, tenter de bénéficier des garanties d'État. Autrement dit le minimum accordé par la loi luxembourgeoise dans les cas de faillite d'entreprise.

Une réunion entre le curateur de la société et l'OGBL devra d'ailleurs avoir lieu mercredi. Mais là encore, les choses s'annoncent ardues. «Le curateur chargé de gérer la liquidation définitive de la société n'était pas au courant du plan social signé au mois d'août, indique le syndicaliste. Notre objectif va désormais d'inclure les 13 nouvelles personnes licenciées dans le plan social. Mais au vu de l'état des finances, rien n'est gagné.»

Du côté des salariés, joints par L'essentiel Online, l'amertume était palpable. «On s'attendait tous à ce genre de situation. Mais ce qui me dégoûte le plus, c'est l'attitude cynique de certains dirigeants qui sont venus quelques jours seulement avant la mise en faillite pour savoir comment nous allions, raconte un salarié de la chaîne, sous couvert d'anonymat. On dit souvent que dans un voyage, c'est le trajet qui compte. Pour ma part, j'ai hâte que ce voyage se termine.»

Jean-Michel Hennebert/L'essentiel Online

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • X Files le 19.10.2010 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Pourrait-on m'expliquer comment cette chaine continue à émettre si plus personne n'y travaille ?

  • LULU le 20.10.2010 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    ...le seul à travailler chez LUXE.TV gratos! lol!

  • Nanard le 20.10.2010 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Luxe et Lux...

Les derniers commentaires

  • Jean Deaux le 06.11.2010 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Comme d’habitude dans le cas d’une cessation d’activité, les commentaires précédents se focalisent sur les employés. Il est bien dommage qu’ils aient perdu leurs emplois, mais il n’y a pas qu’eux qui perdent. Les investisseurs vont devoir également passer l’éponge sur les fonds qu’ils ont investis dans l’entreprise ; pensez-vous que ces fonds se gagnent facilement et qu’on peut faire ce type de pe

  • Chaperon Rouge le 25.10.2010 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une fois les employés sont les seuls victimes de l'avidité financière de certains... Chez Luxe.tv, l'hypocrisie était de rigueur, cela surtout de la part des STOCK père & fils (belle fille aussi!)... Dans un compte de Charles Perrault, le Petit Chaperon Rouge leur aurait balancé: "Mr Stock, que vous avez de grandes dents. C’est pour te manger petit employé"... Moralité: gardez vos distance

  • LULU le 20.10.2010 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    ...le seul à travailler chez LUXE.TV gratos! lol!

  • Nanard le 20.10.2010 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Luxe et Lux...

    • LULU le 20.10.2010 16:05 Report dénoncer ce commentaire

      Faudrait changer le nom, Nanard soit la première lettre ou mieux encore les deux premières!

  • Pugachev le 19.10.2010 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    Me voici, alors dites moi en clair ce que j'ai à me reprocher! Quel argent ai-je blanchi? Sachez que je n'ai pas besoin de blanchir de l'argent, le mien est des plus légaux, tout a été déclaré et tous les impôts ont été payés, ici et en Russie. Alors dites moi concrètement ce que vous me reprochez!! Réponse à X Files: Ce sont des cassettes que le commentateur Essentiel met en marche.

    • LULU le 20.10.2010 16:03 Report dénoncer ce commentaire

      Super M. Pugachev! Je boirais bien une Vodka bien glacée à votre santé ce soir!