New York

14 novembre 2010 20:32; Act: 14.11.2010 20:37 Print

Madoff vide ses armoires pour éponger sa dette

Près de 1,4 million de dollars ont été récupérés dans la vente aux enchères de biens appartenant à l'escroc financier.

storybild

L'ensemble des fonds récupérés de la vente, près de deux millions de dollars, doit servir à indemniser les investisseurs grugés.

Une faute?

Un piano à queue et des montres de luxe que l'on s'arrache à l'hôtel Sheraton: bienvenue à la vente aux enchères de la garde-robe et des objets personnels de Bernard Madoff. De l'argent bienvenu pour l'Américain condamné à 150 ans de prison pour escroquerie… Ainsi, le piano Steinway saisi dans une des maisons du couple Madoff, à Long Island, est parti pour 31000 euros, une Rolex pour 49 500, une autre pour 29 500, tandis que deux montres Philippe Patek sont parties pour 41 100 et 27 600 euros.

L'ensemble des fonds récupérés de la vente, près de deux millions de dollars, doit servir à indemniser les investisseurs grugés, dont certains sont sortis ruinés de la gigantesque escroquerie mise en place par Bernard Madoff.

Parmi les biens présentés à la vente figurait une paire de boucles d'oreilles en diamant, (adjugée pour 88230 euros), mais également l'aspirateur de l'ancien homme d'affaires, ses chaussettes et pantalons, des draps ainsi qu'une paire de pantoufles en velours aux initiales «B.L.M.» brodées au fil d'or… Et 4 400 euros pour ces mules pointure 42! En novembre 2009, une première vente comprenant bijoux, montres et objets personnels de l'escroc avait rapporté plus d'un million de dollars, le double des estimations.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Loulou le 26.11.2010 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    A mon avis celui qui a remporté le Steinway a fait une bonne affaire. Parce que connaissant Madoff, cela ne devait pas être l'entré de gamme!

  • Anonym le 15.11.2010 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Y'en a un en France qui a dit : "Si a 50 ans, t'as pas une Rolex... T'as raté ta vie..." Lui, il en avait plusieurs et est-ce que cela veut dire qu'il y a une suite genre :"50 ans, une Rolex & 70 ans la taule !"

Les derniers commentaires

  • Loulou le 26.11.2010 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    A mon avis celui qui a remporté le Steinway a fait une bonne affaire. Parce que connaissant Madoff, cela ne devait pas être l'entré de gamme!

  • Anonym le 15.11.2010 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Y'en a un en France qui a dit : "Si a 50 ans, t'as pas une Rolex... T'as raté ta vie..." Lui, il en avait plusieurs et est-ce que cela veut dire qu'il y a une suite genre :"50 ans, une Rolex & 70 ans la taule !"