Interview

28 octobre 2010 22:03; Act: 28.10.2010 22:15 Print

Elvis est vivant et chante au Luxembourg!

MÜNSBACH - À 17 ans, Steven Pitman a fait le voyage à Memphis. Il en est revenu encore plus fan d'Elvis Presley.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail

L'essentiel: Fan, sosie, imitateur d'Elvis? Comment faut-il vous qualifier?

Steven Pitman: Je suis un véritable fan d'Elvis, et ce, depuis le jour de sa mort, le 16août 1977. Je connais 170chansons du King par cœur. Par contre, je tiens à garder ma personnalité sur scène. Contrairement aux imitateurs, je ne cherche pas à me déguiser en Presley. J'interprète juste son répertoire des fifties aux seventies, en suivant mon propre style.

Jusqu'où va votre passion pour Elvis Presley?

Il y a dix ans, j'ai changé de vie. Je me suis mis à prendre des cours de chant et à m'entraîner sur ses chansons. Depuis lors, j'ai fait de ma passion mon métier, puisque je vis de mes représentations et de mes albums.

En 2011, vous allez célébrer votre jubilé...

J'ai vu les choses en grand pour fêter mes dix ans de scène. Des shows rock'n'roll sont prévus ainsi que la sortie d'un nouvel album. En attendant, il faut venir m'applaudir à Remich, le 13 novembre. Dès 19 h, je me produirai à bord du bateau Roude Léiw.

Recueilli par Julie Ransquin

www.elvis.lu


Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).