Attaque au couteau à Paris

16 mai 2018 10:08; Act: 16.05.2018 13:53 Print

«Il a emporté mon collègue, il était sur lui»

Un policier qui a utilisé son Taser contre l'assaillant au couteau de Paris, vendredi soir, raconte le face-à-face avec le terroriste.

Sur ce sujet

Il s'appelle François, a 41 ans, et est le premier a avoir tiré sur Khamzat Azimov avec son Taser, vendredi soir, dans le quartier de l'Opéra, à Paris. France 3 l'a rencontré quelques jours après et il demeure très choqué par l'intervention qu'il a effectuée.

Appelé sur place avec deux collègues, François dit s'être retrouvé dans la ligne de mire du terroriste. «Au départ il est de dos, puis à un moment donné il se retourne, il nous voit et là il marche vers nous en criant: "Je vais vous planter, je vais vous planter"», se rappelle le gardien de la paix. Dans un second temps, Khamzat Azimov s'est fait plus insistant et a commencé à narguer les policiers en leur demandant de tirer sur lui. Voyant l'homme menaçant, François a tiré à deux reprises avec son Taser... sans pour autant arrêter le terroriste qui fonçait sur les trois agents.

C'est finalement un collègue de François qui a dégainé son arme et a tiré deux coups de feu. «Il a emporté mon collègue au sol, l'individu était sur mon collègue», raconte le quadragénaire étonné que le jeune homme se relève à nouveau avant de s'écrouler quelques minutes après. «J'ai rassuré mon collègue, je lui ai dit: "Tu n'avais pas le choix, il fallait le faire"». Les trois agents étant intervenu sur les lieux de l'attaque sont toujours en arrêt depuis samedi soir. Ils pourraient être décorés pour leur intervention.

(L'essentiel/cga)