Union européenne

02 décembre 2021 12:57; Act: 02.12.2021 13:47 Print

325 millions d'euros pour les réfugiés en Turquie

L'Union européenne a annoncé jeudi à Ankara le déblocage de 325 millions d'euros pour l'extension d'un programme d'aide aux réfugiés en Turquie.

storybild

535 millions d'euros avaient déjà été débloqués pour poursuivre les actions de l'UE en Turquie au cours de l'année 2021. (photo: AFP/Ozan Kose)

Sur ce sujet
Une faute?

L'UE va débloquer 325 millions d'euros pour les réfugiés en Turquie. Financé depuis cinq ans par l'UE, un «programme d'urgence» permet à plus de 1,5 million de réfugiés vivant en Turquie de bénéficier d'une aide mensuelle pour leurs besoins essentiels. Le montant de l'aide est de 155 livres turques (10 euros) par mois par personne, complétée, en fonction de la taille de la famille bénéficiaire, par des bonus trimestriels.

«Cette aide est précieuse pour des centaines de milliers de familles, dont beaucoup ont été touchées durement par la pandémie de coronavirus», a déclaré le commissaire européen chargé de la gestion des crises, Janez Lenarcic, en visite à Ankara jeudi, selon un communiqué.

Le déblocage de ces fonds permet l'extension du programme d'aide jusqu'en 2023. Cette somme fait partie de l'enveloppe de 3 milliards d'euros en faveur des réfugiés en Turquie annoncée à l'issue du Conseil européen en juin dernier. 535 millions d'euros avaient déjà été débloqués pour poursuivre les actions de l'UE en Turquie au cours de l'année 2021.

Deux tranches de 3 milliards d'euros

Le programme d'aide est mis en place en coopération avec la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) et le Croissant-Rouge turc. «Ce soutien permettra aux familles d'avoir un toit pour leurs enfants, de se nourrir et de les aider à traverser des moments difficiles», a déclaré Kerem Kinik, président du Croissant-Rouge turc.

La Turquie accueille plus de quatre millions de réfugiés, en majorité des Syriens. En mars 2016, l'UE et la Turquie avaient signé un accord controversé pour stopper l'afflux de migrants vers l'UE prévoyant le renvoi des îles grecques vers la Turquie des «migrants irréguliers». Les Européens s'étaient engagés en échange à «réinstaller» dans l'UE des Syriens restés dans les camps de réfugiés en Turquie, et à verser deux tranches de 3 milliards d'euros pour aider la Turquie dans l'accueil des réfugiés.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mafia Euro Blues le 02.12.2021 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pour Erdogan, personnellement, biensûr , évidement !!!

Les derniers commentaires

  • Mafia Euro Blues le 02.12.2021 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pour Erdogan, personnellement, biensûr , évidement !!!