En Grèce

04 novembre 2019 16:39; Act: 05.11.2019 09:18 Print

41 migrants en vie cachés dans un camion frigorifique

Quarante-et-un migrants ont été découverts en vie, cachés dans un camion frigorifique, sur une autoroute du nord de la Grèce.

storybild

Le conducteur du camion frigorifique d'origine géorgienne, soupçonné d'être le passeur, a été arrêté lundi matin. (photo: AFP/Stavros Karitidis)

Sur ce sujet
Une faute?

Sept d'entre eux présentaient des problèmes respiratoires et ont été transportés à l'hôpital. Les migrants transportés dans le camion étaient des jeunes hommes en majorité de nationalité afghane, selon la police.

Le conducteur du camion frigorifique d'origine géorgienne, soupçonné d'être le passeur, a été arrêté lundi matin sur l'autoroute Egnatia, en direction de la ville de Thessalonique, près du péage de la ville de Xanthi, selon la police.

Un deuxième individu d'origine turque qui se trouvait à l'avant du véhicule a réussi à s'échapper et reste recherché par les autorités, selon le site d'informations locales xanthinews.gr. Xanthi est une ville du nord de la Grèce, située à quelques kilomètres de la région frontalière de l'Evros séparant la Grèce de la Turquie, lieu de passage privilégié par les passeurs depuis la signature de l'accord UE-Turquie en 2016 et le renforcement des patrouilles navales en mer Égée. Cette découverte rappelle celle, tragique, dans la nuit du 22 au 23 octobre, de trente-neuf corps de migrants vietnamiens, dans un camion frigorifique dans l'Essex, à l'est de Londres.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 04.11.2019 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour éviter l’es scanners thermiques des douanes je pense

  • apocalypse le 05.11.2019 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Comment l'humain peut-il traiter des humains de la sorte?

  • Francois le 04.11.2019 19:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres mecs ils vdut venir pour luxembourg en chemin pour la Suède super welfare c'est l attracion total

Les derniers commentaires

  • apocalypse le 05.11.2019 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Comment l'humain peut-il traiter des humains de la sorte?

  • Francois le 04.11.2019 19:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres mecs ils vdut venir pour luxembourg en chemin pour la Suède super welfare c'est l attracion total

  • Nico57 le 04.11.2019 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour éviter l’es scanners thermiques des douanes je pense

  • Olivier le 04.11.2019 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Et parlons une fois des ONG.

  • Le Belge le 04.11.2019 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Une question me vient à l'esprit: pourquoi toujours des camions frigorifiques?

    • Fred le 04.11.2019 20:49 Report dénoncer ce commentaire

      @ Le Belge: Car hermétique et pour ne pas être détecté au scanner.