Taxes aéroportuaires

09 janvier 2011 18:53; Act: 09.01.2011 18:59 Print

Les voyageurs ne paient pas la même chose

LUXEMBOURG - Les passagers ne voyagent pas à la même enseigne dans la Grande Région.

storybild

Selon le pays, les taxes peuvent représenter 30 % du prix final du billet. Elles servent à l'entretien et à la sécurité des aéroports.

Que vous empruntiez l'avion au Luxembourg, en Belgique, en France ou en Allemagne, vous ne paierez pas la même somme au titre des diverses taxes passagers. En la matière, la Belgique offre les conditions les plus avantageuses. «C'est assez simple. Dans tout le pays, il n'y a pas de taxation des billets», explique Mélissa Milioto, responsable du service presse de l'aéroport de Bruxelles-Sud Charleroi.

La Belgique avait abandonné l'idée de toute introduction fin 2008 afin d'accroître la compétitivité de ses équipements. Dans ce classement fictif, le Grand-Duché arrive en deuxième position. Fernand Brisbois, directeur général de lux-Airport, précise que la somme des trois taxes (passagers, pour les personnes à mobilité réduite et pour l'enregistrement) culmine à moins de 5 euros par passager.

Le Luxembourg a d'ailleurs baissé le taux de la taxe passagers de 3,50 à 3 euros début 2010. À Francfort-Hahn où Ryanair va réduire la voilure en guise de protestation à la création d'une nouvelle taxe touristique (10 euros), le prix du billet est jusqu'à présent impacté à hauteur d'une dizaine d'euros pour les taxes d'aéroport et de sécurité. À Metz-Nancy Lorraine enfin, la taxe d'aéroport, dont le montant est fixé par l'État, a été portée de 11,5 à 12 euros en début d'année.

Joseph Tripodi

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • hugue le 10.01.2011 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    ne mérite même pas d'être cité. Il est laissé pour mort au profit du monopole TGV.

Les derniers commentaires

  • hugue le 10.01.2011 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    ne mérite même pas d'être cité. Il est laissé pour mort au profit du monopole TGV.