Vers le Luxembourg

10 avril 2015 07:30; Act: 10.04.2015 10:40 Print

Payante et sur six voies, la future A31 fait débat

METZ - Le projet d'A31 bis sera présenté dès le 15 avril en Lorraine. Mais sa conception ne fera pas forcément consensus.

storybild

En passant de deux à trois voies, l'A31 pourrait devenir payante.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Une nouvelle voie entre l'A30 française et l'A31, reliant Fameck à Bétange, pour contourner Thionville par l'ouest, et une mise à 2x3 voies de l'A31 de Thionville à la frontière: voici le projet validé par l'État français et que présentera la Commission particulière du débat public (CPDP) dans les mois à venir.

Le projet de l'A31 bis veut s'adapter au sillon mosellan (Nancy, Metz, Thionville) et désengorger le flux des 500 000 automobilistes, dont 74 000 frontaliers français qui l'empruntent chaque jour.

Bien loin de l'A32, envisagée dans les années 90, visant un axe de Nancy à Longwy en passant par la Meuse, puis de Nancy à Zoufftgen en passant par l’est. «Ce projet est totalement abandonné», confirme Michel Morin, président de la CPDP qui va présenter l'A31 bis. «Pour ce projet, il y a eu des études avec les autorités luxembourgeoises pour réserver la troisième voie au covoiturage et au transport collectif entre le Luxembourg et la France», explique-t-il. L'autoroute sera concédée à une société. Dans deux des trois scénarios, le tronçon Fameck-Thionville-Zoufftgen deviendra alors payant, permettant de réduire le coût des travaux de 1,4 à 1,1 milliard d'euros.

Au plus tôt, les aménagements seront terminés dans sept ans. Au plus tard, dans 23 ans... Un débat public, du 15 avril au 13 juillet, est organisé dans plusieurs villes.

«C'est un projet devenu totalement différent. Il y aura sûrement des critiques et des oppositions. Nous ferons un compte rendu des avis pour le 13 septembre. Le maître d'ouvrage aura trois mois pour donner son avis», dit Michel Morin. L'État français peut aussi décider la suppression pure et simple du projet, cela arrive dans un tiers des débats publics.

(Jonathan Vaucher)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peageluxo le 10.04.2015 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Super! A quand les autoroutes payantes au Grand-Duché? Cactus aura bientôt beaucoup de clients en retour :)

  • Rigoberta Menchu le 10.04.2015 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    "Le changement c'est maintenant"

  • Jacques Use le 10.04.2015 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bizarre sur cette photo, la voie des véhicules lents est à gauche, alors pourquoi il y en a complètement à droite ???

Les derniers commentaires

  • la camioneuse le 10.04.2015 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    Sérieusement... Vous ne vous rendez pas compte que ce sont les poids lourds qui posent problème sur cette maudite route ? Il y en a à la pelle chaque matin et soir ! Dans la plupart des cas, se sont encore eux qui causent les accidents (i.e. le camion en panne la semaine dernière à la frontière avait provoqué 14km de bouchon, accident il y a quelques semaines prés de l'air de Thionville entre 2 camions etc...) non mais sans blague ! En plus de ca, ca permetterai aux justiciers de la route de pouvoir se rabattre sur la bande de droite au lieu de faire Kirchberg/Thionville collés sur la gauche !

  • Jean Z le 10.04.2015 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ils brassent de l'air, comme toujours, pas de panique. Il faut bien justifier les traitements versés dans le vide. Ca n'ira nulle part, il n'y a pas un flesh dans les caisses bien qu'ils font semblant de l'oublier un jour sur deux :-) Et c'est le jour des idées à la con à un coup pharaonique :-D Ici on a affaire à un nouvel os jetés aux gueux sans dents pour qu'ils s'étripent, et par la même, s'occupent ;-D

  • Jacques Use le 10.04.2015 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bizarre sur cette photo, la voie des véhicules lents est à gauche, alors pourquoi il y en a complètement à droite ???

  • Fabroo le 10.04.2015 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    A contre courant voir proche du n'importe quoi : la tendance c'est plutôt écologie et transports en commun qui soit dit en passant fonctionnent globalement assez bien de France sous réserve de travailler à Lux ville ou environ. Qu'ils continuent plutôt à développer ça avec parking supp. train supp, et autres idées dans ce sens....

  • me an i le 10.04.2015 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La solution aller au boulot à cheval