«Para-Chute» à Luxembourg

02 mars 2016 09:54; Act: 02.03.2016 12:02 Print

Un lieu pour la population démunie de la gare

LUXEMBOURG-VILLE - Toxicomanes, alcooliques ou encore prostituées et migrants ont désormais un lieu dans lequel ils sont accueillis et aidés à la gare de Luxembourg.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Para-Chute» s’adresse aux personnes errantes en gare de Luxembourg. Ce centre d'accueil et d'orientation a été officiellement inauguré mardi en gare de Luxembourg. Il permet d’accueillir une dizaine de personnes.

Toxicomanes, alcooliques, migrants, chômeurs ou encore prostituées et jeunes fugueurs se trouvant aux alentours de la gare et dans la gare y trouveront un accueil et un soutien. Deux agents sociaux s'occuperont d'eux. Les personnes démunies peuvent y bénéficier d'entretiens personnels, boire un café, charger leur GSM, ou encore y trouver les adresses des structures d’aide des différentes associations du quartier (Stëmm vun der Strooss, Fixerstuff, etc).

En 2008, plusieurs compagnies ferroviaires européennes, dont les CFL, ont signé une charte dans laquelle elles s’engageaient à développer des initiatives sociales dans les gares pour aider à la prise en charge des personnes en grande exclusion investissant les gares. «Para-Chute» en est la concrétisation. Un référent social des CFL était en contact régulier avec les Streetworkers de la Ville de Luxembourg depuis 2010 pour la mise en place de ce local, dont l'ouverture était initialement prévue en 2014.

(fr/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TresBien le 02.03.2016 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    "Toxicomanes, alcooliques, migrants, chômeurs ou encore prostituées et jeunes fugueurs se trouvant aux alentours de la gare et dans la gare" Eh ben, va y en avoir du monde dans leur Para-Chute!

  • piti le 02.03.2016 17:09 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien beau tout ça, mais en dehors des heures d'ouverture du bureau, ils vont où ? et la nuit ? Pour bien faire, il devrait être ouvert 24h/24 et 7j/7.

  • roger le 02.03.2016 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et j'espère que les autres grandes gare au Luxembourg fasse de même comme Esch, Ettelbruck .....

Les derniers commentaires

  • cancereux seul ,, le 07.11.2016 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    vraie il vaut mieux aider ,les toxico les acoolo et laisser les vraie malade a se debrouiller avec la secu ,la pas de pitiee , cancer ou cardiac ,debrouille toi seul,,

  • tim le 03.03.2016 02:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous regardez mes commentaires, je n'ai jamais rien dit contre les dealers de la gare. J'y passe chaque jour, et c'est eux qui régule un peu les conneries dans le coin...

    • @ tim le 03.03.2016 08:42 Report dénoncer ce commentaire

      Mis à part que vous êtes le seul sur un nombre important de commentaires à déclarer que les dealers n'emmerdent personne alors que la logique voudrait que sans dealers il n'y aurait pas de consommateurs.

  • Asimov1973 le 02.03.2016 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lol samedi et dimanche fermé!! on est vraiment au Luxembourg! encore un peu et aussi l'eglise sera fermé la Dimanche...on fera la priere alors le vendredi comme les muslims....du n'importe quoi.

  • bizarre le 02.03.2016 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    quelle drôle d'idée... alcoolos, toxicos, prostituées... ET chômeurs, migrants et jeunes fugueurs ? tous ds le même pot. l'initiative est sans doute bonne, mais la façon de la présenter est vraiment bizarre...

  • piti le 02.03.2016 17:09 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien beau tout ça, mais en dehors des heures d'ouverture du bureau, ils vont où ? et la nuit ? Pour bien faire, il devrait être ouvert 24h/24 et 7j/7.

    • Jamais content le 03.03.2016 08:52 Report dénoncer ce commentaire

      Essayeriez vous de nous faire croire que ces gens là n'ont pas le temps de se rendre à ce centre d'accueil durant les heures normales d'ouverture? Il s'agit d'un centre d'accueil et de renseignement et non d'un hôtel ou autres hôpitaux qui eux sont accessibles 24/24 et 7/7.

    • Avant de critiquer le 03.03.2016 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      Ce genre de structure est souvent animée par des volontaires. Et je pense qu'ils donnent déjà le meilleur d'eux-mêmes. Pour pouvoir ouvrir 24h/24 et 7j/7, il faut des gens. Alors avant de critiquer, ce serait peut-être mieux de réfléchir... Ou alors, portez-vous volontaire !