En Amérique latine

07 avril 2021 09:12; Act: 07.04.2021 11:18 Print

Découverte d’un nouveau volcan actif au Chili

Des géologues de l’Université du Chili ont annoncé mardi avoir découvert un nouveau volcan actif en Patagonie chilienne, à environ 1600 km au sud de Santiago.

storybild

Les géologues ont baptisé ce volcan «Gran Mate». (photo: Google Maps)

Sur ce sujet
Une faute?

Le volcan, considéré comme actif car âgé de moins de 5000 ans, est situé sur la faille Liquiñe-Ofqui, à 80 km au sud-ouest de la ville de Coyhaique, dans la région d’Aysen (sud). Il culmine à 1280 mètres d’altitude, soit la taille du Vésuve dans le sud de l’Italie, indiquent les géologues dans un communiqué.

«La région d’Aysen connaît une activité volcanique importante car elle est le point de rencontre des plaques antarctique et Nazca avec la plaque sud-américaine», explique Gregory De Pascale, chercheur à l’Université du Chili et auteur d’une publication dans la revue Nature sur cette découverte. «La faille Liquiñe-Ofqui contrôle l’emplacement des volcans du sud du Chili à la surface. (Le volcan) est au milieu de la faille», ajoute le scientifique, cité dans le communiqué.

90 volcans actifs

Les géologues ont baptisé ce volcan «Gran Mate» (grand maté) en raison de la forme de sa caldeira de cinq kilomètres de diamètre, semblable à la calebasse dans laquelle se boit le maté, une infusion traditionnelle sud-américaine. Selon Gregory De Pascale, une partie du cratère s’est détachée en raison de «tremblements de terre de haute intensité générés dans la faille de Liquiñe-Ofqui». Le volcan a été placé sous surveillance.

Ce nouveau volcan a été repéré grâce à plusieurs explorations sur le site depuis 2015 et des vols de reconnaissance. La zone, située à l’extrême-sud du Chili, est enneigée dix mois par an et difficile d’accès. «Lors d’un vol en hélicoptère en été, on pouvait clairement voir la différence de couleurs entre la roche basaltique, qui est plus sombre et produite lors d’un événement éruptif, et les roches intrusives plus claires comme le granit, qui se forment à l’intérieur de la terre», précise le scientifique.

Ce nouveau volcan vient s’ajouter aux 90 volcans actifs du pays. La plus grande concentration se trouve sur la faille de Liquiñe-Ofqui qui parcourt verticalement un millier de kilomètres, dans le sud du Chili.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.