En Grèce

24 février 2021 13:48; Act: 24.02.2021 14:04 Print

Des flamants roses empoisonnés au plomb

Des dizaines de flamants roses ont péri ces derniers jours, dans un lagon du nord de la Grèce, après avoir ingurgité des plombs dont des chasseurs font illégalement usage.

storybild

Le lagon d'Agios Mamas est devenu l'année dernière le premier site de reproduction de flamants roses à avoir jamais vu le jour en Grèce. (photo: Pixabay/illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Des dizaines de flamants roses ont péri ces derniers jours dans un lagon du nord de la Grèce, après avoir ingurgité des plombs dont des chasseurs font illégalement usage, a annoncé mercredi, un groupe de défense de la nature. «Depuis fin janvier, quand nous avons reçu les deux premiers flamants roses avec des symptômes d'empoisonnement, nous avons traité un total de neuf oiseaux», avant de retrouver de nombreux autres volatiles morts, déclaré à l'agence de presse ANA Stavros Kalpakis, de l'ONG Action pour la faune et la flore sauvages.

«Tous avaient avalé des plombs», a-t-il souligné, alors que la chasse est restreinte depuis qu'un confinement a été imposé en novembre sur le territoire grec en raison de la pandémie de Covid-19. Le lagon d'Agios Mamas, dans la péninsule d'Halkidiki, est devenu l'année dernière le premier site de reproduction de flamants roses à avoir jamais vu le jour en Grèce, mais s'avère désormais mortel pour ces animaux, a expliqué Stavros Kalpakis.

«Le problème semble se situer» dans cette zone, a-t-il ajouté, déplorant que les règles imposées aux chasseurs en vertu du confinement soient largement ignorées. En outre, le recours aux plombs, qui est illégale en Grèce dans les zones humides, est toujours massive, dénoncent les groupes de défense de la nature.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Klimonos le 24.02.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Pourrons-nous un jour être débarassés de ces sous-hommes que sont les chasseurs?

  • un honte le 24.02.2021 15:53 Report dénoncer ce commentaire

    ha bon, les gentils chasseurs qui preserve la nature. il n y a pas pire espece qui aime juste tuer, importer et elever pour tuer. on commence qd a reguler et a leur interdir la chasse sauf pour les gardes forestier en cas de necessité

  • Ykidl le 24.02.2021 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement qu'en France ce sont les premiers écologistes ... ça ne pourrait pas arriver (ironie).

Les derniers commentaires

  • Ykidl le 24.02.2021 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement qu'en France ce sont les premiers écologistes ... ça ne pourrait pas arriver (ironie).

  • un honte le 24.02.2021 15:53 Report dénoncer ce commentaire

    ha bon, les gentils chasseurs qui preserve la nature. il n y a pas pire espece qui aime juste tuer, importer et elever pour tuer. on commence qd a reguler et a leur interdir la chasse sauf pour les gardes forestier en cas de necessité

  • plus que marre le 24.02.2021 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chasseurs personnes malade pire que la mafia avoir envie de tuer des animaux qui n on fais aucun mal a personne ????????????????

  • Klimonos le 24.02.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Pourrons-nous un jour être débarassés de ces sous-hommes que sont les chasseurs?