Aux États-Unis

14 novembre 2019 21:55; Act: 15.11.2019 10:20 Print

Des vaches retrouvées sur une île après Dorian

Emportés par le passage de la tempête en septembre, trois bovidés ont été découverts en vie sur une bande de sable au large des côtes de Caroline du Nord.

storybild

Les trois vaches ont été découvertes trois mois après avoir disparu.

Sur ce sujet
Une faute?

Trois vaches emportées en mer par la montée des eaux causée par l'ouragan Dorian, en septembre, sur la côte Est américaine, ont été retrouvées vivantes à des kilomètres de là sur un chapelet d'îles sablonneuses, ont rapporté jeudi les médias locaux.

Les trois mammifères ont été récemment découverts par des agents du parc national côtier de Cape Lookout, trois mois après avoir disparu, le 6 septembre, quand le littoral de l’État de Caroline du Nord a été frappé par l'ouragan de catégorie 1. Les trois vaches auraient nagé de 6 à 10 kilomètres en mer avant de remettre le sabot sur... leur plancher, en l'espèce une île formée de dunes et de végétation éparse faisant partie des Outer Banks, a précisé le journal Charlotte Observer.

Cette mince bande de sable, formant un chapelet d'îles-barrières, s'étire sur plus de 300 km le long des côtes de Caroline du Nord. Les trois ruminants faisaient partie d'un troupeau vivant en liberté sur un terrain privé d'une presqu'île nommée Cedar island. L'ouragan Dorian y a provoqué un «mini-tsunami» qui a tué une trentaine de chevaux sauvages, dont certains ont également été emportés en mer.

Les trois vaches ont été identifiées par leur gardien, Woody Hancock. Elles vont probablement se voir administrer un sédatif et être rapatriées par bateau vers leur pâturage d'origine, a indiqué un porte-parole du parc fédéral de Cape Lookout, cité par le Charlotte Observer.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mthn le 15.11.2019 04:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique coup de chance pour ces animaux grâce à leur endurance. J'adore les animaux et leur souhaite à tous une vie digne et heureuse!

  • Linda' Brava" I le 15.11.2019 00:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il se pourrait que les vaches se sentiront miex dans la presque île..Libres

  • Lanz le 15.11.2019 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve quand même que ça serait magnifique de voir plus d'animaux qui se baladent un peu partout ça devient trop triste ce monde remplit de gens qui les tuent... Ce sont des être magnifiques

Les derniers commentaires

  • zako le 15.11.2019 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les pauvres vaches mériteraient de rester maintenant sur cette île pour toujours.... et libre

  • palma le 15.11.2019 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que du bonheur , la liberté !!!

  • Lanz le 15.11.2019 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve quand même que ça serait magnifique de voir plus d'animaux qui se baladent un peu partout ça devient trop triste ce monde remplit de gens qui les tuent... Ce sont des être magnifiques

  • cerise le 15.11.2019 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureuse pour elle❤️

  • Marguerite le 15.11.2019 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    La mouh-rée était trop forte