En France

19 novembre 2019 08:17; Act: 19.11.2019 09:48 Print

Endormis, puis détroussés dans leur camping-​​car

Deux touristes suisses ont été «anesthésiés» avec un gaz soporifique et dévalisés dans leur véhicule sur une aire d'autoroute française.

storybild

Les faits se sont produits sur l'aire de Mornas, sur l'autoroute A7, dans la Drôme. (photo: AFP/Jean-pierre Clatot)

Sur ce sujet
Une faute?

Ni Gommy ni Maya, Blue ou Chipie n'ont pu faire quoi que ce soit. Dans la nuit du 8 au 9 septembre dernier, ce chien Leonberg de 50 kg et ses trois camarades chihuahuas n'ont pas même eu le temps d'aboyer. Ils ont été «anesthésiés» au gaz soporifique par un ou plusieurs malfrats, tout comme leurs deux maîtres qui dormaient dans leur camping-car. Les faits se sont produits sur l'aire de Mornas, sur l'autoroute A7, dans la Drôme, en France. Tous ne se sont réveillés que tard le lendemain, «totalement groggy».

«Notre caravane était sens dessus dessous. La serrure de la porte avait été forcée. Nous étions choqués, d'autant que si ce gaz avait été mal dosé, on aurait pu y rester!» raconte Evelyne Chardonnens. Cette retraitée et bourlingueuse de 68 ans, témoigne pour que sa «mésaventure» n'arrive pas à d'autres. Elle et l'ami qui l'accompagnait en vacances se sont fait dérober pour plus de 3 500 euros de marchandises, à savoir deux smartphones, 400 euros en liquide, des vêtements de marque, des cartes de crédit, des enceintes et une batterie. Le couple a déposé une plainte.

Ce mode opératoire n'est «ni courant ni rare», à en croire la gendarmerie locale. Depuis quelques années, des bandes organisées écument les aires d'autoroute sur l'axe Lyon-Marseille. Cinq cas ont aussi été signalés l'an dernier sur les abords de l'A75, dans un secteur allant du Puy-de-Dôme à l'Hérault.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • cassepasles le 19.11.2019 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    ils existe des detecteurs de gaz, qd on dort n'importe ou il faut être équipé.

  • Raph le 20.11.2019 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est un mode opératoire pratiqué depuis des décennies en Espagne, normal que ça remonte en France... Filtres et détecteurs sont de rigueur :-(

  • Prudence le 19.11.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Cette pratique se fait aussi dans les maisons!

Les derniers commentaires

  • Raph le 20.11.2019 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est un mode opératoire pratiqué depuis des décennies en Espagne, normal que ça remonte en France... Filtres et détecteurs sont de rigueur :-(

  • fidelOpost le 20.11.2019 01:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je confirme qu un tel gaz existe, ayant été victime en Italie d’un vol para efraction dans un appartement - il y a 15 ans - gaz confirmé par la police scientifique et apparemment très utilisé par les malfrats. Je ne me rappelle plus du produit utilisé - celui-ci sprayé à distance

    • Terra le 20.11.2019 09:09 Report dénoncer ce commentaire

      c'est dommage que tu ne te rappelles plus du produit..

  • FullmétalJF le 19.11.2019 20:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les aires d'autoroutes ne sont pas sûres la nuit, même celles où il y a une station-service comme à Mornas, à fortiori les plus petites. Mon beau-frère a été victime de la même mésaventure il y a quelques années.

  • Prudence le 19.11.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Cette pratique se fait aussi dans les maisons!

  • André Dulux le 19.11.2019 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Les voleurs de grand chemin écument la France.