Au Brésil

08 juin 2018 11:32; Act: 08.06.2018 11:51 Print

Enterré vivant, un bébé surgit miraculeusement

Un nouveau-né a survécu après avoir été enterré vivant, sept heures durant, par sa famille, ont annoncé jeudi les autorités locales après le sauvetage miraculeux du bébé.

Sur ce sujet

Une infirmière a alerté la police après avoir vu que ce bébé de sexe féminin avait été enterré peu après sa naissance, dans le parc national du Xingu, où vivent de nombreuses tribus autochtones, dans l’État du Mato Grosso (ouest). L'arrière grand-mère du bébé, membre de la tribu Kamayura, a été interpellée. «Nous avons ouvert une enquête pour établir s'il s'agit d'un infanticide où si elle pensait que le bébé était mort-né», a indiqué à l'AFP, le procureur, Paulo Roberto do Prado.

Malgré les sept longues heures passées sous terre, «l'enfant se porte bien», a ajouté le procureur. Il a été amené à Cuiaba, capitale de l’État de Mato Grosso, pour y être hospitalisé dans une unité de soins intensifs pour nouveau-nés. La famille a expliqué à la police que le bébé était tombé sur la tête après que sa mère a accouché dans les toilettes, mais les autorités mettent en doute cette version. «Comme le père refuse de reconnaître l'enfant et la mère est âgée de seulement 15 ans, nous soupçonnons qu'ils aient pu tenter de tuer le nouveau-né», a affirmé la police locale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MoiJe le 08.06.2018 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Le pauvre bébé. Comment une personne peut - elle faire une chose aussi abjecte. Faire du mal à un enfant est ce qu'il y a de plus horrible au monde...Cette personne ne devrait plus pouvoir gouter à la liberté.

  • danie le 08.06.2018 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    honteux comment peuxt t'on faire une chose pareille.

  • torolkozo le 08.06.2018 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malgré tout une bonne nouvelle dans ce monde de brutes !!!

Les derniers commentaires

  • figa le 24.07.2018 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pire des raçes ( l‘être humain)

  • vi-vi le 09.06.2018 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    c' est très triste de voir ça . Sachant qu'il a des femmes qui veulent avoir des enfants et qu'elle n'y arrive pas, et celle si qui abandonne ses enfants au milieu de la foret , les jeté les tues. Comment peut t'en faire une choses pareil à un nouveau né qui a besoin de protection de sa maman , des soins. J'espère que la mère sois punie et la grand-mère aussi.

  • C'est mon avis. le 08.06.2018 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    Mais c'est pas vrai! Je suis honteux d'être humain...

  • C’est facile de juger les autres... le 08.06.2018 17:03 Report dénoncer ce commentaire

    Finalement il ne s’agit que d’une enfant de 14-15 ans qui n’avait qu’à se débrouiller ! Étant de sexe féminin, le sien est un sort communément partagé dans certains milieux,... Pourquoi elle a couché si jeune, sans se protéger, pourquoi elle n’a pas avorté, pourquoi elle n’a pas dit au papa de prendre ses responsabilités, pourquoi elle ne s’est pas imposée devant sa mère, famille, famille du père, communauté? Pourquoi elle n’a pas continué ses études tout en travaillant pour gagner un beau salaire et élever son enfant en mère célibataire, accomplie et riche ? Pfuu, il n’y avait qu'à...

  • bof54 le 08.06.2018 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    On a beau essayé de tourner ça de toutes les façons ... j'ai quand même du mal à concilier le geste et la raison qui a poussé la famille à faire ça ... même les animaux ne font pas ça.

    • IlSurgitDeOuLeBebe le 08.06.2018 16:04 Report dénoncer ce commentaire

      Mais les humains sont bien pires que les animaux