Aux États-Unis

04 juin 2021 19:51; Act: 04.06.2021 20:59 Print

Facebook suspend Donald Trump pour deux ans

Le réseau social annonce la fin du traitement de faveur des personnalités politiques quant à la diffusion de Fake news. L’ex-président américain est sanctionné.

storybild

(photo: AFP/Mandel Ngan)

Sur ce sujet
Une faute?

Facebook a annoncé vendredi suspendre Donald Trump pour deux ans, et que les personnalités politiques seraient désormais sanctionnées comme les autres utilisateurs quand elles enfreignent les règles du réseau social, notamment en cas de désinformation. L'ex-président américain ne pourra revenir que quand les «risques pour la sécurité du public auront disparu», a précisé la plateforme, qui l'avait exclu temporairement le 7 janvier dernier pour avoir encouragé ses partisans lors de l'attaque du Capitole à Washington la veille, une décision sans précédent.

Le géant des réseaux sociaux a créé une nouvelle règle sur mesure par rapport aux événements du 6 janvier, avec des sanctions allant d'un mois à deux ans de suspension pour les personnalités publiques en cas de troubles et de violences, d'après un communiqué. Dans ce contexte, les récidivistes pourront être bannis pour de bon.

«Une insulte aux 75 millions de personnes»

Facebook avait demandé à son tout jeune conseil de surveillance d'évaluer la pertinence de l'exclusion pour une durée indéfinie de Donald Trump, mais l'instance avait renvoyé la balle dans son camp début mai.

«La décision de Facebook est une insulte aux 75 millions de personnes, plus de nombreuses autres, qui ont voté pour nous lors de l'élection présidentielle frauduleuse de 2020», a réagi dans un communiqué l'ancien chef d'État, ostracisé par la plupart des grandes plateformes depuis les émeutes qui avaient fait plusieurs morts et choqué le pays.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Déclin de la pensée le 04.06.2021 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    Les bien-pensants vaccinolatres adeptes du QR code généralisé vont probablement aussi se réjouir de cette censure, en grands démocrates qu'ils sont...

  • Bonne idee le 04.06.2021 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez les exprimer... on pourrait aussi lui interdire d écrire et de parler... Ils se prennent pour qui ces gafas qui décident de la bienpensance

  • Anti progressiste le 04.06.2021 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd’hui il est bien plus facile de s exprimer quand on est dans le moule de la pensée unique et du progressisme. Juste scandaleux, surtout quand on voit que Biden fait certaines choses comme Trump mais comme par hasard lui, étant dans le camps du bien aucun média ne le critique.

Les derniers commentaires

  • Reddit le 05.06.2021 06:59 Report dénoncer ce commentaire

    Décidément...après le flop monstrueux de son Blog perso....Le pauvre !

  • Dorian le 05.06.2021 01:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu les âneries qu’il débite et l’agressivité dont il fait preuve, il me semble que ce n’est pas cher payé. La liberté d’expression oui mais pas la liberté de dire n’importe quoi! Et on peut ne pas être d’accord sans être agressif. Trump, bolsonaro, Boris, erdogan, orban...l’histoire se souviendra de vous comme de piètres dirigeants.

  • Unicorn le 04.06.2021 23:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les GAFAM qui se mutent en Justice suprême sans recours ni procédures de pays qu'ils fuient pour les impôts qu'ils y doivent, mais encaissent les subventions, ils ont leur vérité en ignorant les règles élémentaires du droit, ils influenceront les élections de demain et deviendront plus autoritaires pour faire plier les gouvernements. Le monde de Robocop est à nos portes.

  • CensuréLux le 04.06.2021 23:11 Report dénoncer ce commentaire

    Dire que Trump a encouragé l'invasion du Capitole le 6 janvier est une Fake news propagée par des gens qui n'ont pas vu le discours. Et quand ils parlent d'émeute, on voit bien qu'ils cherchent à dissimuler celles de blm dans lesquelles il y a eu de nombreux meurtres et destruction de bâtiments officiels.

  • Woke fisher le 04.06.2021 22:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un jour j'aimerais bien que un 'progressiste' bien pensant socialo collabo m'explique comment la censure et la dictature sont des progrès ?