En Suisse

20 novembre 2019 07:55; Act: 20.11.2019 09:43 Print

Il conduisait sans permis depuis 48 ans

Arrêté lors d'un contrôle de routine en février, un homme de 62 ans a avoué avoir pris le volant sans autorisation durant près de cinq décennies. Il a écopé de deux condamnations.

storybild

Lors d'un contrôle routier, la police est tombée sur un automobiliste conduisant depuis 48 ans sans permis. (photo: Keystone/Adrien Perritaz)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je n'ai jamais eu de permis.» C'est la réponse, aussi honnête que déroutante, qu'un conducteur a adressé à la police régionale de Zurzach, en Suisse, lors d'un contrôle routier, effectué le 19 février dernier.

Arrêté dans la commune de Böttstein, cet automobiliste de 62 ans n'a jamais été titulaire d'un permis de conduire. Fait encore plus étonnant, en 48 ans, celui-ci n'aurait jamais été contrôlé, relate l'«Aargauer Zeitung».

Au volant depuis l'âge de 14 ans

Un rapide calcul permet de comprendre que l'homme sévissait sans autorisation sur les routes depuis l'âge de 14 ans. Pour ces faits, il a été condamné à une peine de 60 jours-amendes avec sursis et à une amende d'environ 550 euros.

En parallèle, une enquête du ministère public a permis de prouver que le contrevenant a régulièrement pris le volant au cours des trois années précédant la date de son arrestation. Pour ces infractions plus récentes, il a cette fois-ci fois écopé de 180 jours-amendes. Étant donné que le délai de prescription pour la conduite sans permis est de dix ans, tous les trajets antérieurs au 19 février 2009 resteront de ce fait, impunis.

(L'essentiel/szu)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 20.11.2019 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sévissait ? S'il n'a jamais eu affaire à la police c'est aussi qu'il n'a jamais causé d'accident. Donc pas de problème. En 48 ans il a certainement changé plusieurs fois de voiture mais les autorités n'ont rien remarqué. Au Luxembourg il y a des chauffards détenteurs de permis qui sévissent tous les jours.

  • indulgence le 20.11.2019 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    Si en ces 48 ans il a jamais eu d'accident alors je trouve qu'on pourrait lui filer le permis, en outre, à l'époque, les examens étaient ridiculement simples, il l'aurait très certainement eu....

  • Sandro le 20.11.2019 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Il a peut-être mieux roulé que certains "héros" qu'on croise sur nos routes; pas de clignotants, GSM au volant, blocage de carrefpurs, passages-piétons etc, aucune idée des distances à garder, brûlant les feux rouges !

Les derniers commentaires

  • ITA le 22.11.2019 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c’est arrivé au Luxembourg aussi et si ma mémoire est bonne, il a été remercié, pour ne jamais avoir causé d’accident ni ne jamais avoir reçu de PV de toute sa vie, il lui ont attribué un permis de conduire gratuit...

  • Christian Bellucci le 21.11.2019 05:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cet automobiliste est la preuve vivante qu'un Permis de conduire ne fait pas un bon Automobiliste , néanmoins il à enfreint la loi. Mais chapeau bas devant autant de bonne conduite aussi longtemps.

  • cerise le 20.11.2019 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enormement de conducteurs actifs qui n ont pas de permis ici chez nous au Luxembourg c est la realite

  • indulgent le 20.11.2019 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Je lui donnerai automatiquement son permis après tout ce temps sans accident.

  • Humour à deux francs le 20.11.2019 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Il a économisé de lourdes primes d'assurance, et vu sa qualité de conduite, il n'en avait probablement pas besoin. Bien sûr, ne faites pas comme lui, un drame peut avoir des conséquences à vie sans un permis et une assurance.