En Inde

23 septembre 2020 08:02; Act: 23.09.2020 12:51 Print

Il tranche le ventre de sa femme enceinte

Le petit n’a pas survécu et sa mère a dû être hospitalisée dans un état grave après que son mari lui a tailladé les entrailles pour savoir si elle attendait une fille ou un garçon.

Sur ce sujet
Une faute?

Une histoire tragique s’est déroulée samedi à Nekpur, une localité de l’État indien de l’Uttar Pradesh (nord).

D’après le Times of India, Pannalal, un homme habitant le village, est rentré chez lui ivre. Il s’est alors disputé avec sa femme avant de lui tailler le ventre avec une faucille afin de connaître le sexe du bébé qu’elle attendait. L’homme, un ouvrier déjà père de cinq filles, espérait qu’il s’agisse d’un garçon. La police pense qu’il aurait agi de cette manière pour obliger sa compagne à avorter si ce n’était pas le cas. Une thèse partagée par la sœur de la victime, qui a affirmé à la BBC que le couple se disputait régulièrement pour avoir un fils.

Le geste de l’époux a causé la mort de l’enfant, un petit garçon, et la femme a dû être hospitalisée à New Delhi. Elle se trouve dans un état critique. Elle était enceinte depuis six ou sept mois, a fait savoir la police. Arrêté, l’homme a prétendu, pour sa défense, avoir blessé sa femme de manière accidentelle. Une version qui ne convainc ni la famille de son épouse, ni les autorités, qui ont ouvert une enquête pour faire toute la lumière sur l’affaire.

(L'essentiel)