De retour sur Terre

17 octobre 2021 11:07; Act: 17.10.2021 15:48 Print

Une équipe russe a tourné le premier film dans l'espace

Après 12 jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS), l’actrice Ioulia Peressild, le réalisateur Klim Chipenko et le cosmonaute Oleg Novitski ont touché Terre.

Sur ce sujet
Une faute?

L’actrice et le réalisateur russes qui ont séjourné pendant 12 jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour y tourner le premier film dans l’espace, sont revenus sur Terre dimanche matin. La capsule Soyouz MS-18 transportant Ioulia Peressild, Klim Chipenko et le cosmonaute Oleg Novitski est descendue sous un ciel bleu dégagé avant d’atterrir dans les steppes du Kazakhstan à 04h36, l’heure prévue, selon les images retransmises par l’agence spatiale russe, Roscosmos.

Le réalisateur Klim Chipenko, 38 ans, est apparu sortant de la capsule, visiblement éprouvé mais souriant, faisant un geste de la main aux caméras et personnes présentes, avant d’être porté jusqu’aux médecins devant contrôler son état.

Ioulia Peressild, 37 ans, l’actrice jouant le rôle principal du film, sélectionnée parmi quelque 3 000 candidates, a ensuite été extraite de la capsule sous les applaudissements, dans le même état, avant de recevoir un bouquet de fleurs et d’être examinée.

Le cosmonaute Oleg Novitski, sorti le premier du vaisseau, a lui été salué par le patron de Roscosmos, Dmitri Rogozine, à qui il a lancé: «Tout va bien!» Peu avant le retour sur Terre, Dmitri Rogozine avait publié des photographies de son équipe de sauvetage en route sur les lieux de l’atterrissage à bord de dix hélicoptères.

Devançant un projet américain concurrent avec Tom Cruise, l’actrice Ioulia Peressild, 37 ans, et le réalisateur Klim Chipenko, 38 ans, avaient décollé le 5 octobre du cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan, aux côtés du cosmonaute chevronné Anton Chkaplerov. Leur film, intitulé provisoirement «Le Défi», mettra en scène une chirurgienne se rendant à bord de l’ISS avec pour mission de sauver la vie d’un cosmonaute. Deux cosmonautes russes actuellement stationnés sur l’ISS et Anton Chkaplerov apparaîtront dans ce film comme figurants.

Dans un contexte de rivalité russo-américaine, cette aventure cinématographique prend aussi des allures de nouvelle course aux exploits dans l’espace, 60 ans après la mise en orbite du premier homme par l’URSS, Iouri Gagarine.

Ruée vers l’espace

Roscosmos avait révélé son ambition l’an dernier, après l’annonce d’un projet de tournage à bord de l’ISS avec Tom Cruise, la star de la saga «Mission Impossible», en partenariat avec la Nasa et la société SpaceX d’Elon Musk. Le voyage de l’équipe russe vers l’ISS ne s’était pas fait sans encombre, le cosmonaute Anton Chkaplerov ayant dû arrimer le vaisseau manuellement au laboratoire orbital. Et lorsque les contrôleurs de vol russes ont mené des tests vendredi sur la capsule Soyouz MS-18 devant ramener l’équipe sur Terre, les moteurs se sont activés subitement et avaient brièvement désaxé l’ISS, sans danger.

Klim Chipenko avait commencé à filmer avant même l’arrivée à bord de l’ISS, lors de l’arrimage pendant lequel l’actrice a assisté le cosmonaute Anton Chkaplerov. Leur retour sur Terre a été documenté par une équipe de tournage et figurera dans le film, a expliqué à l’AFP Konstantin Ernst, le patron de la chaîne russe Pervy Kanal, qui co-produit le film.

Cette initiative intervient en pleine ruée non scientifique vers l’espace, avec la multiplication ces derniers mois des vols de loisir, comme ceux des milliardaires britannique Richard Branson et américain Jeff Bezos. Le secteur spatial russe, qui faisait la fierté de Moscou à l’époque soviétique avec notamment la mise en orbite du premier satellite, du premier animal, du premier homme puis de la première femme, est aujourd’hui miné par les problèmes. Pour Roscosmos, le film doit redorer un blason terni par les scandales de corruption, les pannes en série et la perte du lucratif monopole des vols habités vers l’ISS.

Si les images ont toujours accompagné les missions dans l’espace, des premiers pas sur la Lune en 1969 aux publications sur les réseaux sociaux du spationaute français Thomas Pesquet, jamais un long-métrage de fiction n’a été tourné en orbite. Outre le film, Roscosmos doit prochainement conduire un milliardaire japonais vers l’ISS, pour ne pas se laisser distancer dans le business du tourisme spatial.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chouette237 le 17.10.2021 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai hate de voir le résultat

  • Le prix flambe le 17.10.2021 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    imaginons le prix de la réalisation du film

  • AFC le 17.10.2021 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est quoi comme film ! un film pour adultes !!

Les derniers commentaires

  • Juju le 18.10.2021 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    sauvons la Planète ...

  • Le prix flambe le 17.10.2021 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    imaginons le prix de la réalisation du film

  • Résident le 17.10.2021 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à la grande Russie, toujours à la pointe du progrès humain ! Le peuple Russe s'en réjouit et espère que cela lui permettra de manger à sa faim.

    • duvaro le 17.10.2021 19:48 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous en faites as, elle mange a sa fam.

    • Russkii Medvezhonok le 17.10.2021 20:34 Report dénoncer ce commentaire

      Ici tout va bien et nous avons un président qui défend son peuple, sa culture et son honneur

  • benito le 17.10.2021 15:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n’en ai rien à foutre

  • AFC le 17.10.2021 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est quoi comme film ! un film pour adultes !!