Avalanche en Suisse

19 février 2020 13:46; Act: 19.02.2020 14:29 Print

Ils sauvent deux femmes ensevelies par une coulée

Une avalanche a emporté deux personnes, le 30 janvier dernier, dans la station de ski du canton du Valais, en Suisse. Un snowboardeur et ses amis ont pu les sauver.

Sur ce sujet
Une faute?

Le 30 janvier dernier, le danger d'avalanche était élevé en Valais, en Suisse. Le snowboardeur Victor Liebenguth se trouvait à Verbier avec des amis et profitait d'une belle journée après des chutes de neige abondantes, lorsque le groupe a aperçu une grosse avalanche débouler soudainement du Col du Creblet, sur une pente fréquentée, pourtant en dehors du domaine skiable.

Deux femmes ont été emportées sous leurs yeux. «Comme nous étions les premiers sur place, nous avons immédiatement commencé les recherches avec les balises», écrit le jeune homme sur son compte Instagram. La première personne enfouie a rapidement été localisée, puis la seconde 70 mètres en contrebas. Sur la vidéo, on entend une des personnes appeler à l'aide en anglais.

«Que les gens prennent conscience du danger»

Dans son post, Victor raconte qu'alors qu'ils portaient secours aux deux victimes, les autres vacanciers continuaient à skier autour d'eux. «Et l'inévitable s'est produit, une deuxième avalanche a frappé la zone et une troisième personne a été emportée (NDLR: Celle-ci a néanmoins pu se dégager par ses propres moyens). C'était effrayant».

Victor explique avoir «beaucoup hésité» avant de partager ces images. «Nous avons finalement publié ce condensé alors que la vidéo originale fait plus de 30 minutes. L'idée était de montrer les éléments-clés pour diffuser un message de prévention et un peu choc pour que les gens prennent conscience du danger», détaille-t-il.

Cinq minutes ensevelies

Le snowboardeur dit avoir évidemment attendu l'accord de la jeune femme qui apparaît sur les images avant de les diffuser. Selon Victor, cette dernière et son amie, toutes deux anglophones, habitent dans la station. «Elles ont eu de bons réflexes puisqu'elles étaient équipées d'un DVA (Détecteur de victimes d'avalanche), ce qui a permis de les localiser rapidement. Elles portaient aussi un airbag, qui les a probablement sauvées en les maintenant proches de la surface».

Victor estime que les femmes ont passé environ 5 minutes ensevelies sous la neige. À partir de 15 minutes, on considère que les chances de survie sont moindres, rappelle-t-il.

(L'essentiel/cga)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • la trois le 19.02.2020 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en dehors du domaine skiable. en taule et procès pour mise en danger d'autrui

  • Diukdiuk le 19.02.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des pros ! Félicitations

  • dadani le 19.02.2020 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    ca c'est de l'info en temps réel !

Les derniers commentaires

  • dadani le 19.02.2020 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    ca c'est de l'info en temps réel !

  • la trois le 19.02.2020 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en dehors du domaine skiable. en taule et procès pour mise en danger d'autrui

  • Diukdiuk le 19.02.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des pros ! Félicitations