Vieux tweet

09 décembre 2019 09:14; Act: 09.12.2019 17:13 Print

Juice Wrld voulait «devenir connu et simuler sa mort»

Le rappeur américain, dont la carrière était en pleine ascension, est décédé dimanche à Chicago à l'âge de 21 ans, ont annoncé les autorités locales. Un vieux tweet refait surface.

storybild

Le rappeur est décédé à seulement 21 ans. (photo: AFP/Bridget Bennett)

Sur ce sujet
Une faute?

Juice Wrld, Jarad A. Higgins, de son vrai nom, s'est soudainement écroulé dans l'aéroport Midway de sa ville de Chicago alors qu'il venait de rentrer de Californie, selon TMZ, site spécialisé dans les célébrités. Les médecins légistes du comté de Cook, dans l'Illinois, pratiqueront lundi une autopsie afin de déterminer les causes exactes de sa mort, a indiqué à l'AFP une porte-parole du comté.

«La mort de M. Higgins a été prononcée à 3h14» dans un centre médical de la banlieue de Chicago, a-t-elle par ailleurs précisé. La police a confirmé à l'AFP qu'un homme de 21 ans avait eu une urgence médicale à l'aéroport de Midway en sortant d'un jet privé. Nombre de ses fans ressortent un tweet du rappeur datant du printemps 2017. À cette époque, il avait ainsi écrit: «Mon objectif est de devenir très célèbre, de briller pendant quelques années ... puis de simuler ma mort».

D'autres se rappellent les paroles, elles aussi prémonitoires, de certaines de ses chansons: «C'est quoi le club des 27 ? Nous ne passerons pas les 21 ans (...) (NDLR: en référence à nombre d'artistes morts à 27 ans, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain ou plus récemment Amy Winehouse). On dit que je vais devenir une légende. Je ne veux pas de ce titre parce que toutes les légendes meurent trop tôt».

Comme d'autres artistes de sa génération, Juice WRLD s'était fait remarquer en ligne avant de percer auprès du grand public, notamment grâce à son titre «Lucid Dreams».

Cette génération des «rappeurs SoundCloud», du nom de la plateforme de streaming sur laquelle ils ont émergé, évoque souvent dans ses textes la consommation de drogues et de médicaments, dont le Xanax, un antidépresseur. L'un de ses membres, Lil Peep, est mort en 2017, lui aussi à l'âge de 21 ans, d'une overdose de fentanyl, un puissant opiacé, et de Xanax.

Juice WRLD avait déclaré en 2018, dans un entretien au New York Times, qu'il avait abondamment utilisé cet antidépresseur durant son adolescence, mais qu'il avait l'intention de réduire sa consommation. «Juice a profondément marqué le monde en tellement peu de temps», a réagi son label, Interscope Records, dans un communiqué. «Il est bouleversant de perdre quelqu'un d'aussi gentil et que l'on porte autant dans nos cœurs».

«Wow, je ne peux pas le croire. Repose en paix mon frère», a tweeté dimanche le rappeur Lil Yachty, parmi les hommages qui se multipliaient sur les réseaux sociaux. «Repose en paix, Juice», a réagi de son côté sur Twitter Lil Nas X, dont le tube «Old Town Road» a fait un carton cette année. «Tellement triste de voir cela arriver si souvent dernièrement aux jeunes artistes talentueux en devenir».

(L'essentiel/cga/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.