En France

27 juillet 2021 07:08; Act: 27.07.2021 10:05 Print

L'ambassade de Cuba ciblée par des coktails molotov?

Cuba a dénoncé, lundi, une attaque «terroriste» à l'aide de cocktails molotov contre son ambassade à Paris, et a rendu les États-Unis responsables de l'incident.

Sur ce sujet
Une faute?

Les pompiers français ont indiqué que deux engins incendiaires ont été lancés sur la mission diplomatique cubaine, située dans le XVe arrondissement de Paris et qui a subi des dégâts mineurs. «Nous dénonçons une attaque terroriste aux cocktails molotov contre notre ambassade à Paris @EmbaCubaFrancia», s'est indigné le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, sur Twitter.

«Je tiens le gouvernement américain pour responsable de ces campagnes incessantes contre notre pays qui encouragent ces comportements et des appels à la violence, en toute impunité, depuis son territoire», a-t-il ajouté. Pour leur part, les pompiers français ont indiqué avoir été alertés de l'attaque un peu après minuit et que "les deux engins, qui ont causé des dégâts mineurs, ont été éteints avant leur arrivée". L'incident n'a pas été revendiqué dans l'immédiat.

Selon le ministère cubain des Affaires étrangères, l'attaque s'est produite à 23h45 (21h45 GMT) avec trois cocktails molotov et un départ de feu a été éteint par des fonctionnaires de la mission. Durant le week-end et lundi, des manifestations pour et contre le gouvernement cubain ont été organisées dans diverses capitales à l'occasion de la fête nationale du 26 juillet, deux semaines après les manifestations antigouvernementales qui ont secoué l'île.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mercenaire le 27.07.2021 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait necessaire, que les USA arrête le blocus de Cuba. Il semblerait que leur défaite depuis +- 60ans, ils ont la rancune tenace chez l'oncle Sam.

  • ISP fait le ménage... le 27.07.2021 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cequifaut Ce qu'il y a de marrant comme tu dit, c'est que de nombreuses voix dans la communauté internationale s'élèvent contre cet embargo. Ainsi à l'assemblée générale dès Nations-Unies, de nombreuses résolutions proposant aux états-unis de cesser ce blocus sur Cuba ont été voté à une très large majorité. En juin 2021 seuls deux, les Etats-.Unis et Israël ont voté contre la fin definitive de l'embargo. C'est cher payé depuis 60 ans, à la suite de nationalisations expropriant des campagnies américaines. Je te pose donc la question " qui fait preuve d'une dictature contre tous les représentants des nations Unis, et quel est ce pays ? ( l'autre compte comme du beurre, secondaire...) Moi aussi cela me fait marrer.!

  • rebecca le 27.07.2021 16:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre cubain, supprimé l’embargo pour laisser vivre ce peuple

Les derniers commentaires

  • ISP fait le ménage... le 27.07.2021 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cequifaut et Rebecca L'embargo est aussi valable sur tous les produits pharmaceutiques.Cuba est en ce moment en pleine crise de covid. Les cubains sont tellement en détresse qu'ils ont autorisé la mise en circulation de leur vaccin Abdala qui n'a pu être phasé et validé correctement.Et surtout ne pas oublier que Cuba avait détaché du personnel médical pour venir en aide en Italie pendant la pandémie de 2020. Seul Poutine a pris la décision de leur faire parvenir au plus vite des vaccins spoutnik V et ce , sans le consentement des États Unis .

  • cequifaut le 27.07.2021 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    isp tu as raison les USA sont une dictature mais ils affament le monde mais pas leyrs citoyens belle déduction

  • rebecca le 27.07.2021 16:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre cubain, supprimé l’embargo pour laisser vivre ce peuple

  • ISP fait le ménage... le 27.07.2021 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cequifaut Ce qu'il y a de marrant comme tu dit, c'est que de nombreuses voix dans la communauté internationale s'élèvent contre cet embargo. Ainsi à l'assemblée générale dès Nations-Unies, de nombreuses résolutions proposant aux états-unis de cesser ce blocus sur Cuba ont été voté à une très large majorité. En juin 2021 seuls deux, les Etats-.Unis et Israël ont voté contre la fin definitive de l'embargo. C'est cher payé depuis 60 ans, à la suite de nationalisations expropriant des campagnies américaines. Je te pose donc la question " qui fait preuve d'une dictature contre tous les représentants des nations Unis, et quel est ce pays ? ( l'autre compte comme du beurre, secondaire...) Moi aussi cela me fait marrer.!

    • Bouteille le 27.07.2021 19:53 Report dénoncer ce commentaire

      @ISP fait le ménage... : Vous savez, l'embargo a pu être déjà détourné dans le passé via le Mexique et le Canada. Le principal souci pour Cuba, c'est une économie planifiée, en grande partie orchestrée par un parti unique; parti qui n'admet pas la liberté d'opinion dans ce pays, et qui se maintient au pouvoir entre autre via une répression sévère d'opposants. Vraiment trop facile d'accuser actuellement uniquement les USA de tous les maux en qui concerne Cuba. Les problèmes concernant Cuba sont en grande partie fait maison.

  • cequifaut le 27.07.2021 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toujours marrant une dictature qui se plaint ...c est fou non? fidel a affamé son peuple obnubilé par sa pseudo politique d égalité communard