Au Venezuela

30 juin 2020 07:51; Act: 30.06.2020 09:25 Print

L’ambassadrice de l’UE a 72 heures pour partir

Les sanctions contre onze fonctionnaires vénézuéliens adoptées par l’Union européenne n’ont pas manqué de faire réagir Maduro.

storybild

«Qui sont-ils pour tenter de s’imposer par la menace? Qui sont-ils? Ça suffit!», a déclaré Nicolas Maduro. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président Nicolas Maduro a donné lundi 72 heures à la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Caracas pour quitter le Venezuela, en réaction aux sanctions adoptées le même jour par l’UE contre onze fonctionnaires vénézuéliens.

Le président socialiste a annoncé l’expulsion de la représentante de l’UE, Isabel Brilhante Pedrosa, lors d’un discours au palais présidentiel de Miraflores. «Qui sont-ils pour tenter de s’imposer par la menace? Qui sont-ils? Ça suffit! C’est pourquoi j’ai décidé de donner 72 heures à l’ambassadrice de l'Union européenne pour quitter notre pays», a déclaré Nicolas Maduro.

«Nous allons mettre nos affaires en ordre avec l'UE»

«Nous réglerons cela en 72 heures (…) On lui fournira un avion pour qu’elle s’en aille mais nous allons mettre nos affaires en ordre avec l'Union européenne», a-t-il poursuivi.

Le Venezuela a suspendu les vols commerciaux en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. L’UE a sanctionné lundi onze responsables vénézuéliens impliqués dans des actions contre l’opposition au gouvernement de Nicolas Maduro, dont Luis Parra qui a tenté de se substituer en mai à Juan Guaido à la présidence du Parlement. Juan Guaido est reconnu comme président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays.

«La prétendue élection de Luis Parra n’était pas légitime car elle ne respectait pas les procédures juridiques, ni les principes constitutionnels démocratiques», a déclaré l'Union européenne. Le Venezuela a été en 2017 le premier pays d'Amérique latine à faire l’objet de sanctions de la part de l’UE.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Diagnostic le 30.06.2020 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    Des directives, des èglementations, des sanctions... c'est tout ce que savent pondre nos eurocrates non élus et grassement payés. ce sont eux qui doivent être sanctionnés!

  • Phi le 30.06.2020 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien fait Mr Maduro les incompétents de la EU vous avez pas besoin dans votre pays .

  • James le 30.06.2020 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La majorité d entre vous ne savent pas de quoi ils parlent ! Vous vivez vraiment dans vôtre monde de bisounours, revenez sur terre et imformez vous de la situación du Venezuela.

Les derniers commentaires

  • James le 30.06.2020 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La majorité d entre vous ne savent pas de quoi ils parlent ! Vous vivez vraiment dans vôtre monde de bisounours, revenez sur terre et imformez vous de la situación du Venezuela.

  • Phi le 30.06.2020 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien fait Mr Maduro les incompétents de la EU vous avez pas besoin dans votre pays .

  • Diagnostic le 30.06.2020 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    Des directives, des èglementations, des sanctions... c'est tout ce que savent pondre nos eurocrates non élus et grassement payés. ce sont eux qui doivent être sanctionnés!

  • Venez le 30.06.2020 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les venezueliens ne veulent pas du pantin des Etats-Unis. L'union européenne avait avec le vénézuella un précieux allié dans la région. Ben c'est raté...

    • @venez le 30.06.2020 12:36 Report dénoncer ce commentaire

      Précieux ? Vous etes certain de ce que vous dites.?

  • Adrien de Chelsea le 30.06.2020 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bonne décision! Mais la meilleure aurait été le départ immédiat. oeil pour oeil, dent pour dent. Si l'Afrique se laisse faire, piloter par l'UE comme veut l'Occident, l'Amerique du Sud NON !

    • Résident le 30.06.2020 10:45 Report dénoncer ce commentaire

      L'Afrique pilotée par l'Europe.. vous aviez pris de l'avance sur le confinement ?