Crise du nucléaire

05 septembre 2019 08:15; Act: 05.09.2019 11:37 Print

L'Iran prend une nouvelle mesure radicale

Peu après que les USA ont exclu de déroger aux sanctions, Téhéran a annoncé l'abandon de toute limite en matière de recherche et développement.

storybild

«Nous savons que c'est un grand pas que fait la République islamique d'Iran». (photo: AFP/ho)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président iranien Hassan Rohani a annoncé mercredi soir avoir ordonné l'abandon de toute limite à la recherche et au développement en matière nucléaire, de façon à doter le pays de tout ce dont il a «besoin pour l'enrichissement» de l'uranium.

«L'organisation de l'énergie atomique (iranienne) reçoit l'ordre de prendre toute mesure nécessaire en matière de recherche et de développement et d'abandonner tous les engagements en place dans ce domaine», a déclaré M. Rohani sur la télévision d’État, présentant la «troisième phase» du plan de réduction des engagements iraniens en matière nucléaire.

Ligne de crédit

Cette mesure est prise car «nous ne sommes pas parvenus au résultat que nous désirions», dans le cadre de la récente tentative diplomatique emmenée par la France, pour tenter d'éviter que l'accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015, à Vienne, ne vole en éclats, a dit M. Rohani.

Le président iranien a tenu ces propos peu après que l'émissaire américain pour l'Iran Brian Hook, a exclu toute «dérogation» aux sanctions des États-Unis contre l'Iran pour faciliter l'octroi d'une ligne de crédit à Téhéran, dans le cadre de cette médiation française.

Accord menacé

L'accord de Vienne est menacé depuis que les États-Unis en sont sortis unilatéralement en mai 2018, avant de rétablir des sanctions économiques contre l'Iran, dont l'économie, entrée au deuxième semestre 2018 dans une violente récession, est asphyxiée par la politique américaine de «pression maximale».

Les nouvelles mesures sont prises «afin que nous puissions assister à une expansion dans (le domaine) des centrifugeuses» et «nous savons que c'est un grand pas que fait la République islamique d'Iran».

L'accord de Vienne a offert à l'Iran la levée d'une partie des sanctions internationales qui l'isolaient depuis des années, en échange d'une limitation drastique de son programme nucléaire destinée à rendre impossible l'acquisition de l'arme atomique par Téhéran.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zorro le 05.09.2019 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et voilà course a l'armement partout sur la planète. quand on sera tous mort la planète sera tranquille

Les derniers commentaires

  • zorro le 05.09.2019 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et voilà course a l'armement partout sur la planète. quand on sera tous mort la planète sera tranquille