En Moselle

21 octobre 2019 21:13; Act: 22.10.2019 11:29 Print

La femme sur l'affiche du RN veut porter plainte

FORBACH - La femme dont l'image a été utilisée pour la campagne du Rassemblement national est prête à engager une procédure contre le parti.

Sur ce sujet
Une faute?

Maria Falconieri n'a guère apprécié d'apprendre qu'une photo d'elle, qui se trouvait dans une banque d'images italienne, avait été utilisée pour une affiche électorale du Rassemblement national à Forbach, en Moselle.

C'est en effet cette jeune Italienne, candidate à l'élection de Miss Italie en 2011 et participante à la version transalpine de «Big Brother» en 2015, qui apparaît aux côtés de deux membres du parti sur les placards pour les élections municipales de 2020. C'est l'émission «Quotidien», sur TMC, qui avait retrouvé sa trace.

Informée de l'utilisation du cliché, Maria Falconieri a fait part de son mécontentement à TV Mag. «Je ne veux pas être associée à quelque chose qui ne me concerne pas», a-t-elle indiqué, ajoutant qu'elle avait demandé à son avocat d'examiner les possibilités d'une action en justice contre le parti de Marine Le Pen.

«Nous sommes prêts à engager une procédure contre ce parti pour avoir associé l'image de ma cliente à une campagne politique qui n'a rien à voir avec elle. Madame Falconieri est pour la liberté, l'égalité et la fraternité, des valeurs qui nous semblent, à l'heure actuelle, très loin de ce parti politique associé à Marine Le Pen et à l'extrême droite», a expliqué Me Giuseppe Matteo Schiavello.

(L'essentiel/utes)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vérité le 22.10.2019 04:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on met sa photo dans une banque d'images il faut s'attendre à être utilisé. le RN est dans son droit. les règles sont les memes pour tous.

  • Nico57 le 21.10.2019 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La fille vend sa photo dans une banque d’image après l’utilisation qui est faite lui appartient plus n’en déplaise. Elle a vendu son image point final l!!!!

  • Luxo le 22.10.2019 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    Cette Miss à vendue ses photos à une banque d'image . Donc le parti n'a pas commis de fautes en l'utilisant.

Les derniers commentaires

  • Dans le doute... le 22.10.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Mais arrêtez donc toutes et tous de déblatérer vos "vérités vraies" sans connaitre les tenants et aboutissants de cette affaire... Il n'en reste pas moins que le RN est un parti facho... Encore une vérité vraie tiens !

  • sandybm le 22.10.2019 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il est dit que sa photo s'était retrouvée dans une banque d'images, pas qu'elle l'avait vendue à une banque d'images. Là est toute la différence. si elle attaque c'est qu'elle n'a rien vendu sans doute... le fait qu'elle soit ancienne Miss a dû avoir une incidence sur le fait que son image se retrouve un peu partout sans forcément son autorisation..

    • pas vraiment le 22.10.2019 12:45 Report dénoncer ce commentaire

      Si c'est dans une banque d'image, c'est forcement vendue ou avec cession des droits. Il suffit alors de payer (plus rarement c'est gratuit) et de respecter l'usage contractuel. Après on fait ce que l'on veut de l'image dans le respect du contrat. Il ne s'agit pas d'une image prise sur internet au hasard... mais bien d'une image faite pour être cédée.

  • Eliane le 22.10.2019 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    A vous toutes et tous. Je suis auteure et je vous explique. Des images n'ont pa le droit d'etre utlilisees sans l'accord de la personne, car il y a des droits d'auteur là dessus. Si des images de la couverture de mes romans sont utilisées par une tierce personne, autre que mon éditeur, je peux également porter plainte. Ensuite les images je les choisis dans une base de données qui sont exclues de droits d'auteur. Et cette femme a bien raison!l!

    • Matt.B le 22.10.2019 10:42 Report dénoncer ce commentaire

      Droit à l'image après avoir fournis son images à une banque d'image >> zéro car rétrocession des droits à la dite entreprise. Pour les photos en public oui, vous avez raison pas pour une banque d'image. Lors de sa cession de droit à l'image à l'entreprise en question elle perd tout droit à l'image. Je travaille dans le cinéma, je connais très bien ce type de contrat avec abandon de droit à l'image lors de signature de contrat, on en signe un pour chaque projets, y comprit lors d'interview. Elle peut rien faire. De plus, le partie a acheté la dites image donc font ce qu'ils veulent avec.

    • @Eliane le 22.10.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

      Avez vous été consulter ce fichier dans la banque d'image et lu les condition des licences ? La photo y est encore, et elle fait même partie d'une série avec cette même personne. Le fait que ce soit une série fait douter qu'elle s'y soit retrouvée a son insu, d'autant plus qu'elle n'a pas été retirée, tout cela semble donc bien légal. Quant au fichier n'y a aucune restriction d'utilisation sur cette image si vous optez pour la licence étendue (pour un prix modique). Par contre il n'y a pas de date, peut-être ces photos datent elles d'avant qu'elle ne soit miss ?

    • Eliane le 22.10.2019 16:56 Report dénoncer ce commentaire

      Matt. B et @Eliane: Merci pour ces renseignements. Pour ma part, j'ai pris les images de mes romans sur Shutterstock où il n'y a pas de droits d'auteur, et si je comprends bien, d'autres pourront l'utiliser également. Veuillez m'excuser! Merci à vous pour cette critique constructive

    • Matt.B le 22.10.2019 23:36 Report dénoncer ce commentaire

      @Eliane : Pas de pb, les sujets relatif au droits à l'image sont sensibles et compliques dans certains cas. Là, malheureusement pour elle, c'est une banque d'image sous contrat donc plus de droit dessus ;)

    • Eliane le 23.10.2019 09:10 Report dénoncer ce commentaire

      C'est gentil de votre part, ainsi j'en profite pour combler mes lacunes!

  • Béa DT le 22.10.2019 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    L'image a été légalement achetée, non?

    • gazeleau le 22.10.2019 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      Oui. Cette histoire est ridicule, mais légale.

  • Luxo le 22.10.2019 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    Cette Miss à vendue ses photos à une banque d'image . Donc le parti n'a pas commis de fautes en l'utilisant.