En Belgique

07 janvier 2020 10:16; Act: 07.01.2020 11:06 Print

La maison de Dutroux filmée de l'intérieur

Les images font froid dans le dos. Des youtubeurs ont visité la maison du pédophile belge et ont posté les images sur Facebook et YouTube.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux youtubeurs ont filmé l'intérieur de la maison de Marc Dutroux, à Sars-la-Buissière, dans le Hainaut. «Ce sera la dernière vidéo-choc sur cet histoire qui nous a tous marqués», écrit Les Stars du Net en légende,. Les youtubeurs avaient déjà filmé la première maison du pédophile à Marcinelle, deux semaines plus tôt.

Valentino Provenziano, un des youtubeurs, a expliqué à 7sur7 comment ils s’étaient introduits sans autorisation dans le bâtiment: «C’était facile. Il y avait un chemin qui menait à un garage non protégé à l’arrière, sur le terrain où on a retrouvé les petites (NDLR. Julie et Mélissa). Il y avait encore les anciennes bagnoles de Marc Dutroux. À l’intérieur, un talus donnait accès à une fenêtre de l’habitation». Pour les Stars du Net, réaliser ces vidéos suit un objectif bien précis: «Ce monstre doit rester enfermé ainsi que ses complices!».

La vidéo commence sur les images de l'affaire, tel un vrai reportage. Les internautes tombent ensuite sur la visite des youtubeurs dans la maison du pédophilie, qui découvrent les objets de la «vie quotidienne» restés presque à l'identique entre les nombreux débris: parfums, eau de Cologne, trousse de toilette. «Une règle très importante: ne pas toucher, ne rien prendre et ne rien casser», précise un des youtubeurs dans la vidéo. Au fur et à mesure de la vidéo, les individus passent de pièces en pièces, lampes torche à la main, quand ils tombent sur une «chambre d'enfant» d'après les individus, où se trouve un animal à bascule...

Une fois dans la maison, une chose a particulièrement marqué un des youtubeurs: «Il y avait deux poupées. Des bébés dans un petit lit par terre», détaille-t-il à 7sur7. Les logements de Marc Dutroux à Marcinelle et Sars-la-Buissière devraient être détruits d'après le média.

Pour rappel, Marc Dutroux a été condamné en 2004 à la prison à perpétuité pour le rapt, la séquestration et le viol de six fillettes et jeunes filles en 1995/96, ainsi que pour la mort de quatre d'entre elles - deux assassinées et deux mortes de faim.

(L'essentiel)