NASA

20 octobre 2021 16:24; Act: 20.10.2021 17:41 Print

La NASA va lancer un nouveau télescope spatial

L’agence américaine vient de sélectionner un projet de télescope spatial dont la mission sera d’étudier la naissance et la mort des étoiles ainsi que la formation de la Voie lactée.

storybild

Le télescope, baptisé Compton Spectrometer and Imager (COSI), devrait être lancé en 2025 dans le cadre du programme Astrophysics Explorers.

Sur ce sujet
Une faute?

La NASA vient de sélectionner un nouveau projet qui propulsera un télescope spatial dernier cri. Sa mission sera d’étudier la naissance et la mort des étoiles ainsi que la formation des éléments chimiques présents dans la Voie lactée. Des chercheurs avaient d’ailleurs récemment découvert une cavité géante dans notre galaxie. Le télescope, baptisé Compton Spectrometer and Imager (COSI), devrait être lancé en 2025 dans le cadre du programme Astrophysics Explorers.

Ce dernier a reçu 18 modèles de télescope différent en 2019 et en a choisi quatre dans un premier temps pour des tests plus poussés. Après cette série d’examens méticuleux, le projet COSI a été sélectionné par un panel de scientifiques et d’ingénieurs.

«Depuis plus de 60 ans, la NASA offre des possibilités de missions inventives à plus petite échelle pour combler les lacunes de connaissances où nous cherchons encore des réponses, a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé du Science Mission Directorate de l’agence à Washington.

Plus de 90 missions

COSI répondra à des questions sur l’origine des éléments chimiques dans notre propre galaxie de la Voie lactée, les ingrédients mêmes qui sont essentiels à la formation de la Terre elle-même.»

Le chercheur principal de COSI est John Tomsick, de l'université de Californie à Berkeley. La mission coûtera environ 145 millions de dollars, sans compter les frais de lancement. La NASA choisira ultérieurement un fournisseur de services de lancement.

Le programme Explorers de la NASA est le plus ancien programme continu de l’agence. Il fournit un accès fréquent et peu coûteux à l’espace en utilisant des recherches spatiales dirigées par des chercheurs principaux et pertinents pour les programmes d’astrophysique et d’héliophysique. Depuis le lancement en 1958 d’Explorer 1, qui a découvert les ceintures de radiation de la Terre, le programme a lancé plus de 90 missions.

(L'essentiel/lom)