Hamilton Mourao

28 août 2019 19:16; Act: 29.08.2019 11:45 Print

«Le Brésil ne ment pas, ni son président»

Le vice-président brésilien a évoqué mercredi un «sabotage des pays européens» des accords historiques comme celui entre l'Union européenne et le Mercosur.

Sur ce sujet
Une faute?

Le président brésilien Jair Bolsonaro a de nouveau alimenté la polémique, mercredi, avec le président français Emmanuel Macron, créant la confusion quant à l'aide internationale que le Brésil serait prêt à recevoir pour lutter contre les incendies en Amazonie.

Il a également accusé «l'Allemagne, et particulièrement la France, d'être en train d'acheter (la) souveraineté brésilienne» avec les incendies qui font rage dans la plus grande forêt tropicale du monde. Le vice-président brésilien, le général Hamilton Mourao, a dénoncé dans une tribune publiée mercredi par le quotidien Estado de S. Paulo la «campagne internationale» contre le Brésil.

Insultes

«Le Brésil ne ment pas, ni son président», a-t-il écrit. Il a fustigé «ces dirigeants de pays européens» qui «essaient de saboter les accords historiques tel celui signé (fin juin) entre l'Union européenne et le Mercosur», qui doit encore être ratifié. Après avoir reçu le président chilien Sebastian Pinera, qui avait été invité à Biarritz (France) en marge du G7 le week-end dernier, Jair Bolsonaro a fait des déclarations belliqueuses qui ont créé la confusion.

On ignorait si le Brésil, qui a rejeté l'aide financière du G7 mardi matin en attendant que M. Macron «retire ses insultes» contre M. Bolsonaro, puis l'a acceptée mardi soir sous certaines conditions, l'avait de nouveau rejetée mercredi matin. M. Macron «m'a traité de menteur et à deux reprises a dit que la souveraineté (brésilienne sur) l'Amazonie devait être relativisée», a dit Jair Bolsonaro à des journalistes. «Nous pourrons recommencer à nous parler quand il se sera rétracté après ce qu'il a dit contre ma personne».

Fait grave vu de Brasilia, Emmanuel Macron s'était aussi interrogé sur l'opportunité de conférer un statut international à la forêt amazonienne, au cas où les dirigeants de la région prendraient des décisions nuisibles pour la planète. «Il est important de redire que l'Amazonie du Brésil est sous souveraineté brésilienne», a martelé M. Bolsonaro, dont le pays abrite 60% de la gigantesque forêt tropicale, avant d'accuser: «L'Allemagne, et particulièrement la France, sont en train d'acheter notre souveraineté».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Bobo énervant le 28.08.2019 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    La France a la légitimité pour donner son opinion. La plus grande frontière terrestre de la France est celle qu’elle a avec le Brésil.

  • bonsens le 29.08.2019 04:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps c’est légitime de s’interroger sur la valeur planétaire des poumons de la planète: 1-l’Amazonie au Brésil/Indonésie 2-la Taïga en Russie/Canada

  • Gérard le 28.08.2019 20:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le G7 offre 18 millions d'euros et les 3 jours du G7 à Biarritz coûtent 36 millions d'euros au budget de la France. C'est malheureux pour les 7 pays les plus riches du Monde d'offrir cette obole. C'est un camouflet, une claque pour les Pays de l'Amérique du Sud.

Les derniers commentaires

  • bonsens le 29.08.2019 04:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps c’est légitime de s’interroger sur la valeur planétaire des poumons de la planète: 1-l’Amazonie au Brésil/Indonésie 2-la Taïga en Russie/Canada

  • Gérard le 28.08.2019 20:34 Report dénoncer ce commentaire

    Le G7 offre 18 millions d'euros et les 3 jours du G7 à Biarritz coûtent 36 millions d'euros au budget de la France. C'est malheureux pour les 7 pays les plus riches du Monde d'offrir cette obole. C'est un camouflet, une claque pour les Pays de l'Amérique du Sud.

    • Argentina le 28.08.2019 23:59 Report dénoncer ce commentaire

      Vous croyez que c est mieux que le neocolonialisme us. Avez vous déjà été en Amérique latine ??? Tout aide est bonne à prendre. Ils donnent C est honteux ils donnent pas C est honteux. Qu est ce qui ne serait pas honteux ????

  • Bobo énervant le 28.08.2019 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    La France a la légitimité pour donner son opinion. La plus grande frontière terrestre de la France est celle qu’elle a avec le Brésil.