«Trouillard», «Démago»

13 août 2018 12:15; Act: 13.08.2018 13:15 Print

Le clash entre Brigitte Bardot et Nicolas Hulot

L'ex-actrice française et défenseuse des animaux n'a pas mâché ses mots dans un tweet adressé au ministre de l'Écologie.

storybild

Le ton monte entre Brigitte Bardot et Nicolas Hulot: ce week-end, l'ex-actrice et le ministre n'ont pas retenu leurs coups lors de leurs échanges par tweets interposés. (photo: Eric Feferberg, Ludovic Marin)

Sur ce sujet
Une faute?

Connue pour son engagement en faveur des animaux, Brigitte Bardot, a ce week-end qualifié de «trouillard» le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot à propos de la chasse, appelant à sa démission. Dans un tweet diffusé dimanche, «BB» a affirmé avoir reçu un appel d'«un Nicolas Hulot en rage en me traitant de lâche, de mielleuse vis-à-vis du président» Emmanuel Macron, au lendemain d'une interview dans laquelle elle a éreinté le ministre.

Nicolas Hulot «agit comme s'il n'avait aucun pouvoir», avait affirmé «BB» samedi dans un entretien avec le quotidien du sud de la France Var-Matin. Elle y critiquait la concertation publique entamée par M. Hulot «concernant plusieurs arrêtés liés aux quotas de chasse traditionnelle», qui, selon elle, n'a pas lieu d'être.

Selon Brigitte Bardot, le ministre n'est qu'«un trouillard de première classe. Un indécis. Un type qui ne sert à rien». Après avoir été reçue par Emmanuel Macron en juillet, elle a même suggéré un nom pour le remplacer, celui de Yannick Jadot, un député écologiste européen.

Des déclarations «injurieuses»

Dans son tweet, BB affirme que Nicolas Hulot lui a dit qu'il était impuissant car ses dossiers étaient «bloqués par l’Élysée». Sollicité par l'AFP, l'entourage du ministre a affirmé que celui-ci estimait qu'il s'agissait de «propos manipulatoires issus d'une conversation privée», qualifiant les déclarations de Brigitte Bardot d'«injurieuses». «Le ministre se concentre sur son action au service des Français et de la planète et ne veut pas rentrer dans des polémiques stériles et démagogiques», a-t-on ajouté.

«Mais enfin, où est la lâcheté quand on injurie à distance tranquillement (...) et qu'on fait de la démagogie sur les animaux?», s'est indigné le ministre dans des déclarations à la radio franceinfo.

Plongée dans une «détresse indicible»

«Il y a un moment ou un autre où il faut arrêter de céder à la simplicité, de donner des conseils à distance, tout ça avec vue sur la Méditerranée (BB a une propriété à Saint-Tropez, sud-est, ndlr). C'est très sympathique, mais ça ne fait pas avancer la cause», a-t-il martelé.

Ce n'est pas la première fois que Brigitte Bardot s'en prend à Nicolas Hulot, dont elle avait pourtant salué la nomination.

Dans un entretien avec le journal Le Monde en janvier, elle avait affirmé avoir été plongée dans une «détresse indicible» après la décision de ministre d'«autoriser l'abattage de 40 loups», assurant lui avoir «écrit en le traitant de tous les noms».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 13.08.2018 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    J'avais aussi salué la nomination de monsieur Hulot, mais j'ai malheureusement constaté qu'il est incapable de garder ses idées face au pouvoir. Brigitte Bardot a raison, monsieur Hulot est devenu un politicien comme les autres.

  • Alméric le 13.08.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Hulot n'a pas de pouvoir face à la FNSEA et à l'agro-alimentaire.Personne ne le soutient vraiment au gouvernement.Démissionner serait faire preuve de courage et un geste fort pour ceux qui croient encore un peu en lui.

  • Jimmy Page le 13.08.2018 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Tient donc, l'Elysée l'empeche de travailler ? Comme c'est pas curieux du tout ! Et bien qu'il le dénonce et démissionne. Non, monsieur préfère servir de caution, toucher les émoluments et accessoirement passer pour un âne (soyons gentil). Donc, cet énergumène est meilleur ministre que sauveur de l'environnement (on est pas surpris vu le pedigree du bonhomme). C'est donc un imposteur, au même titre que toute la palanquée de parasites lâches à ce niveau de pouvoir : s'ils sont nuls, c'est jamais eux, c'est toujours la faute des autres.... mais on ne démissionne pas car la soupe est trop bonne.

Les derniers commentaires

  • Gromper le 14.08.2018 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    Au moins Hulot ne se concentre pas que sur le tram

  • Saperlipopette le 13.08.2018 21:22 Report dénoncer ce commentaire

    La photo n'avantage aucun des deux...

  • Keulen le 13.08.2018 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à BB et honte à Hulot. Un sacré clampin en réalité, un de plus avec LREM !!

  • Le fond de la question le 13.08.2018 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    La verite, telle que je la voit est une course en avant de l'humanite pour occuper plus en plus d'espace avec des rendements de plus en plus hauts, ce qui implique de se debarasser de la vie sauvage en la nommant ravageurs. C'est inscrit si profondement dans nos societes... Aloes, placer la nature en detention en centre ferme, pour son propre bien? Rembourser les agriculteurs des degats cause par les "ravageurs"? Il n'y a pas tellement de choix... Mais une seule" solution finale"

    • Le fond de la question le 13.08.2018 18:42 Report dénoncer ce commentaire

      Remplacez "solution finale" par "resultat final de ce processus", svp. Le premier terme evoque une action volontaire, aloes que le second essaie de traduire "final outcome", qui n'est pas une action volontaire mais un resultat final.

    • Le fond de la question de fond le 13.08.2018 18:54 Report dénoncer ce commentaire

      Le résultat final, vu qu'on est parfaitement au courant, s'apparente parfaitement à un choix.... et la encore, c'est pas vous qui faites ce choix, mais vous allez le subir. Finalement, comme l'autre.

    • Le fond de la question le 13.08.2018 19:42 Report dénoncer ce commentaire

      Ce choix écologique, je le fait tous les jours depuis bien longtemps déjà. Si tout le monde faisait comme moi, je ne pense pas qu'il aurait encore un problème. Mais bien peu de gens font ces choix et tout comme vous, je vais subir les conséquences des mauvais choix de la majorité. C'est faux de dire que c'est mon choix personnel.

    • Le fond de la question de fond le 13.08.2018 20:26 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait, je n'ai jamais dit que c'était un choix personnel. C'est néanmoins un choix.... dans le sens ou ça ne s'impose pas de soi de polluer comme un sagouin, c'est imposé par des forces qui ne se mettent pas vraiment en avant, mais qui pilotent. Quant à ce que vous faites, c'est surement très bien, mais je doute que ça suffise à sauver quoi que ce soit. Le problème de pollution est largement plus énorme que les petits tris qu'on nous propose, qui ne sont la que pour inventer de la valeur, créer du sens valorisable, surement pas pour solutionner un problème environnemental.

  • Exurepetita Rapú le 13.08.2018 17:55 Report dénoncer ce commentaire

    Un membre du Front National, une femme qui veut une plage privée pour que les enfants n'aillent pas à la mer, une femme qui se dit protectrice des animaux et qui a deux cents manteaux de fourrures dans son armoire n'a qu'à se taire et ne pas raconter n'importe quoi! Même sans être ministre Nicolas Hulot vaut à lui seul un milliers de BB's

    • Roboberta Menchu le 13.08.2018 18:10 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo Exurepetita, bien dit!

    • Raputou le 13.08.2018 18:47 Report dénoncer ce commentaire

      Vous racontez n'importe quoi, sans rien savoir/