Aux États-Unis

17 octobre 2019 19:45; Act: 18.10.2019 10:06 Print

Le G7 2020 aura lieu dans un club de golf de Trump

Le prochain sommet du G7, prévu en 2020 aux États-Unis, aura lieu dans un des clubs de golf de Donald Trump, en Floride, a annoncé jeudi, son chef de cabinet, Mick Mulvaney.

storybild

«C'est un endroit formidable», avait expliqué M. Trump, depuis Biarritz. (photo: AFP/Eric Baradat)

Sur ce sujet
Une faute?

Le lieu retenu est le Trump National Doral Club, à Miami. «Ce n'est pas le seul endroit possible, mais c'est le meilleur endroit», a affirmé M. Mulvaney, lors d'un point de presse à la Maison-Blanche. «Nous avons utilisé les mêmes critères que ceux utilisées par les précédentes administrations» (pour l'organisation de sommets), a-t-il assuré, affirmant que douze possibilités avaient été étudiées. «C'est un endroit formidable», avait expliqué M. Trump, depuis Biarritz.

«Il a une superficie considérable, plusieurs centaines d'hectares, donc nous pouvons gérer tout événement sur place», avait ajouté l'ancien promoteur immobilier. «Il se trouve juste à côté de l'aéroport (...) Et chaque délégation peut disposer de son propre bâtiment». M. Trump avait balayé d'un revers de manches les questions juridiques ou éthiques.

«Je m'en fiche de faire de l'argent»

«Je ne vais pas en tirer d'argent du tout», avait-il assuré. «Je m'en fiche de faire de l'argent», avait-il ajouté, reprenant un argument plusieurs fois mis en avant selon lequel la présidence lui faisait au contraire perdre de l'argent. «Cela me coûtera probablement quelque chose comme entre trois et cinq milliards de dollars d'être président», avait-il renchéri, sans explications sur les éléments qui lui auraient permis d'arriver à cette somme. Son chef de cabinet M. Mulvaney a précisé que l'opération se ferait à prix coûtant.

Racheté par l'homme d'affaires en 2012, le «Trump national Doral golf club» est décrit sur son site comme une «oasis tropicale» offrant plus de 600 chambres, dont deux «suites présidentielles», et une grande salle de bal à son nom, «Donald J. Trump».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 18.10.2019 07:07 Report dénoncer ce commentaire

    Les conflits d'intérêts, c'est pas pour lui comme je vois. Pas étonnant que le monde va mal.

  • Nath le 17.10.2019 23:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sérieusement ??? Et personne ne dit rien ?? C est hallucinant de voir de telles choses arriver dans ce pays ...

  • Sam1952 le 18.10.2019 07:22 Report dénoncer ce commentaire

    Il s’en fiche de l’argent ! On va y croire !!...... le président le plus versatile et instable de l’histoire américaine ! L’amerique Est elle toujours l’amie des européens ????? Il semblerait que non !

Les derniers commentaires

  • La Sarko-Trump & Co Inc. vous invite le 18.10.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Qui est partant pour un petit swing cinq étoiles pendant que la planète brûle et les "sans dents" crèvent de faim? Ceux qui ont eu droit à une Rolex autour du bras avant 50 ans bien sûr, ceux qui ont "réussi leur vie"!

  • Makeitshitagain le 18.10.2019 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas le fait que Trump joue avec le conflit d'intérêt qui choque mais bien plus le fait qu'apparemment aux USA il n'existe aucune entité, ni procédure pour éviter, voire surveiller ces pratiques. Bref, il semble avoir une liberté totale alors pourquoi s'en offusquer?

    • Le Belge le 18.10.2019 13:30 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon où avez vous entendu cela?

  • les le 18.10.2019 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    il faut boycotter le G7 !!! toutes ces grandes réunions ne servent aucun intérêt, c'est juste pour montrer au monde qui sont les plus forts.

  • Sam1952 le 18.10.2019 07:22 Report dénoncer ce commentaire

    Il s’en fiche de l’argent ! On va y croire !!...... le président le plus versatile et instable de l’histoire américaine ! L’amerique Est elle toujours l’amie des européens ????? Il semblerait que non !

  • Le Belge le 18.10.2019 07:07 Report dénoncer ce commentaire

    Les conflits d'intérêts, c'est pas pour lui comme je vois. Pas étonnant que le monde va mal.