Au Luxembourg

18 janvier 2020 10:14; Act: 20.01.2020 14:06 Print

Le nombre de détenus est en forte baisse

LUXEMBOURG - Le nombre de détenus a chuté de plus de 25% entre 2008 et 2017, selon une étude de l'institut européen de statistiques Eurostat.

Sur ce sujet
Une faute?

En l'espace de neuf ans, le nombre de personnes détenues au Grand-Duché a largement baissé, d'après les chiffres publiés vendredi, par Eurostat. Selon l'institut européen des statistiques, la baisse s'élève à 26,5% sur la période 2008-2017. Le taux est ainsi passé de 157,5 personnes par 100 000 habitants à 115,8 personnes par 100 000 habitants, pour arriver à un total de quelque 700 détenus en 2017 (NDLR: 684 selon le Statec).

Ce dernier taux situe le Luxembourg très près de la moyenne européenne (116 personnes par 100 000 habitants). C'est la Lituanie qui compte le taux de personnes emprisonnées le plus élevé (231) devant la République tchèque (209) et l'Estonie (206). À l'inverse, la Finlande (56), la Suède (57) et le Danemark (59) détiennent les taux les plus faibles. À noter qu'au sein de l'UE, 5% des détenus sont des femmes.

Les voisins du Luxembourg présentent des statistiques très différentes. L'Allemagne a vu le nombre de ses détenus baisser sur la période considérée (-11%), tandis que le phénomène inverse a été observé en France (+5,9%) et en Belgique (+6% sur la période 2008-2015).

(pp/L'essentiel)